01.jpg Photos © Fabrice Schiff  

Lyon a repris sa marche en avant avec une facile victoire (3-1) sur son terrain de Gerland aux dépens de la lanterne rouge, Nancy, au terme d’une rencontre marquée par le retour à la compétition de Yoann Gourcuff, absent depuis cinq mois et demi.

02.jpg

L’OL est en tête ex-aequo avec Paris Saint-Germain, qui compte un match en retard à disputer dimanche, et Montpellier, mais 3e à la différence de buts. Les Nancéiens, incapables de s’opposer à la supériorité des Rhodaniens, n’ont toujours remporté aucun succès et restent à deux longueurs du premier non-relégable, Ajaccio, qui joue également dimanche. Le duo Michel Bastos-Gomis a plié le résultat en cinq minutes pour un OL privé de son gardien Hugo Lloris, victime de problèmes gastriques dans la nuit de vendredi à samedi et remplacé par Rémy Vercoutre. Bastos a été l’homme du match, transformant de 20 mètres un coup franc qu’il avait obtenu (26), avant d’orchestrer l’action du deuxième but, inscrit par Gomis, son 7e de la saison en championnat, après un service de Jimmy Briand (28). Le Brésilien portait même le score à 3-0, et son total de buts à 4 en L1, avec un penalty accordé pour une faute commise par Reynald Lemaître sur le jeune Clément Grenier, qui faisait, comme le défenseur central Cris, sa rentrée en tant que titulaire après deux semaines d’absence pour une blessure derrière la cuisse gauche.

03.jpg

Très actif, Grenier, qui a prolongé vendredi son contrat jusqu’en 2014, s’est toutefois de nouveau blessé et a laissé sa place à Yoann Gourcuff, entré à la 41e minute sous l’ovation du public tout acquis à sa cause et impatient de le voir s’épanouir dans une formation joueuse et tournée vers l’offensive. Il aurait d’ailleurs pu marquer après une passe en profondeur de Briand, mais son tir a été repoussé par le gardien Damien Grégorini (55). Dans l’ensemble, Gourcuff s’est bien intégré, participant à l’animation du jeu, même s’il n’a pas été décisif dans le résultat. L’avance de trois buts à l’heure de jeu a permis à l’entraîneur Rémi Garde de ménager des joueurs en vue du match de Ligue des Champions mardi sur le terrain du Real Madrid. Ainsi, le Brésilien Honorato Ederson, blessé au genou gauche en juillet, a pu faire sa rentrée à la place de Briand (69), alors que Bastos laissait sa place au jeune Alexandre Lacazette à dix minutes de la fin. En fin de partie, Vercoutre repoussait un penalty tiré par André Luiz et accordé pour une faute de Bakary Koné sur Salif Sané (85). Nancy réduisait toutefois l’écart peu après, d’un tir dans la lucarne du Sud-coréen Jung Jogook (3-1, 88).

La projection diapos, c’est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-