01 Photos © Fabrice Schiff

 

Rapidement mené, Lyon a arraché un précieux succès aux dépens du Paris Saint-Germain (2-1), réduit à dix après l'exclusion de Mamadou Sakho (60), grâce à deux buts marqués en fin de match, dimanche 31 janvier 2010 à Gerland en clôture de la 22e journée de Ligue 1.

 

02 Grâce à ce troisième succès consécutif en championnat, l'Olympique lyonnais remonte à la quatrième place du classement, à égalité de points avec Monaco et Auxerre (39) mais une différence de buts supérieure. Les Rhodaniens sont aussi à une longueur de Lille (3e) et à neuf points du leader Bordeaux, alors que le PSG descend au 14e rang. Erding avait donné l'avantage aux Parisiens dès la 11e minute en reprenant au premier poteau un corner de Stéphane Sessegnon sur lequel la défense lyonnaise a de nouveau été statique, comme souvent sur phase arrêtée. Gomis, après avoir tiré sur le poteau peu avant (74), a égalisé en reprenant victorieusement un ballon renvoyé par le gardien Edel sur une reprise de Dejan Lovren consécutive à un corner de Cesar Delgado (77). Cris a finalement donné la victoire à l'OL en lobant Edel de la tête après une déviation de Lisandro sur un coup franc tiré par Michel Bastos (81). Les Lyonnais, aux animations offensive et défensive laborieuses, sont allés chercher ce succès au courage après avoir été malmenés par une équipe parisienne volontaire, notamment dans la première demi-heure. Ainsi, après le but d'Erding, le PSG s'est montré plusieurs fois dangereux. Guillaume Hoarau, par exemple, poussait Rémi Vercoutre, qui remplaçait Hugo Lloris malade, à la parade (14). Vercoutre intervenait encore sur une tentative de Sessegnon (15), sur une reprise de la tête de Hoarau (22) et sur un tir d'Erding (35), lequel avait manqué le cadre de justesse peu avant (34).

 

03 En seconde période, Kim Källström devant Vercoutre repoussait un tir de Hoarau avant que le gardien lyonnais ne s'oppose deux fois de suite devant Erding (50). Une tentative de Jérémy Clément passait ensuite de peu à côté (58). De son côté, l'OL, dominé dans l'entrejeu, a éprouvé beaucoup de mal à déborder la défense parisienne. Malgré cela, Edel détournait un coup franc de Miralem Pjanic (7) puis un tir de Källström (36). Une tentative contrée du Suédois passait de peu au-dessus (16), alors qu'un tir de Jérémy Toulalan était dévié par Sammy Traoré sur le poteau sans que Gomis ne puisse reprendre le ballon (40). Après la pause, l'entrée en jeu de Delgado (64) a contribué à dynamiser le jeu lyonnais en même temps que l'exclusion de Sakho, pour une faute sur Gomis en tant que dernier défenseur (60), a facilité la tâche des Rhodaniens. D'entrée, l'Argentin poussait Edel à la parade (67) avant de permettre à Sidney Govou de placer une volée arrêtée par le gardien parisien (70). Par la suite, Gomis envoyait encore un tir sur la barre en toute fin de match (90), après avoir égalisé et que Cris a inscrit le second but.

 

La projection diapos, c'est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-