cigare-et-sensations Par Pauline Rabut

 

Le magazine d'Yves Belaubre fait encore les frais des accusations de la DNF (Les Droits des Non-Fumeurs). Après avoir été relaxé lors d'une première instance, il est aujourd'hui condamné en appel à 5000 euros de dommages et intérêts.

 

Voilà deux ans que c'est la guerre entre le directeur de la publication de Cigare et Sensations, Yves Belaubre, et son ennemi juré Gérard Audureau, président de l'association DNF. Après une première attaque pour diffamation en 2007, le magazine recevait un mois plus tard une autre assignation pour « propagande en faveur du tabac ». Le comble pour un magazine de cigares… Yves Belaubre nous éclaire un peu plus sur la situation : « Nous avons été condamnés en appel à 5000 euros de dommages et intérêt, sans mentionner tous les frais d'avocats… Ce procès est le second que nous subissons de la part de cette milice financée par l'Etat et par la Ligue contre le Cancer. Il y en a un troisième pour lequel nous avons été condamnés à régler la coquette somme de 7000 euros, procès auquel nous avons fait appel. Ce harcèlement procédurier et les coûts qu'il engendre nous ont obligés à interrompre la publication du magazine. Ce faisant, nous retirons une part de leurs revenus, voire même tous leurs revenus, à une douzaine de personnes. Il s'agit pour nous d'une censure déguisée menée par cette pseudo association de victimes et Gérard Audureau, lequel nous voue une haine digne des fanatiques du Moyen-âge. » Cigare et Sensations est défendu par Maître Laurent de Caunes.