Par Morgan Couturier

En gestation depuis plusieurs années, le projet d’une deuxième boutique Sibilia a enfin vu le jour en juillet dernier. Avec pour camp de base, la Croix-Rousse, un quartier tout sauf anodin pour Bruno Bluntzer.

Il est possible d’y manger sur le pouce pour partager des moments de convivialité autour
de planches de charcuteries et autres lyonnaiseries !

Tout vient à point à qui sait attendre. Et de quelle manière. En ficelant ses saucissons, pour le plus grands plaisirs de ses clients, Bruno Bluntzer a longtemps espéré réaliser pareille manœuvre avec l’ouverture d’une deuxième boutique. C’est désormais chose faite, depuis le 18 juillet, avec un nouveau commerce, débauché en complément de la maison mère, installée depuis 1971 aux Halles de Lyon. « C’était notre fil conducteur depuis 6-7 ans, il était important de sortir des Halles », assure l’as de la charcuterie. Après moult visites, le choix s’est rapidement arrêté sur la Croix-Rousse, à quelques encablures de la boutique de Sébastien Bouillet, grand artisan de cette décision. Le chocolatier a fini de convaincre son ami de s’enraciner dans cet ancien magasin de chaussures de 55m2. Un coup de pouce salvateur, bien que la décision était déjà fortement avancée dans l’esprit de Bruno Bluntzer.

À peine installé, les offres de rachat se multiplient

David Kimelfeld, maire de la Croix-Rousse, Bruno Bluntzer (Sibilia) et Christophe Marguin, président des Toques Blanches Lyonnaises

Son frère né à la Croix-Rousse, c’est non sans une touche sentimentale que le charcutier a succombé aux charmes de ce « quartier épicurien, où réside une jeune clientèle ». La fonctionnalité de la boutique a clos les débats, d’autant que celle-ci ne manquait pas de prétendants, le nouveau résident devant même éconduire des offres de rachat. À peine établi, Sibilia n’a pas l’intention de partir. Avec ce nouveau pied-à-terre, l’enseigne entend moderniser l’image de la charcuterie. Là encore, les projets sont déjà bien arrêtés. Outre la possibilité de déguster des planches de charcuterie avec un vin conseillé par la maîtresse de maison, Véronique Beaudet, alors que les clients du jour ont eu le privilège de déguster le Hot Gones, un hot dog revisité avec « du saucisson à cuir fait au barbecue », crée spécialement pour l’occasion, dixit Bruno Bluntzer. Cette touche de nouveauté devrait conforter l’enseigne dans le succès qui est le sien. « On recherche 2-3 personnes », conclut-il. Voilà une affaire rondement menée et bien ficelée.

Maison Sibilia
12, place de la Croix-Rousse – Lyon 4e
Horaires : de 9h à 19h30 du mardi au jeudi, de 8h à 19h30 le vendredi et samedi et de 8h à 13h le dimanche.