Photo © DR

Par Hugo Roussel

Selon un classement réalisé par Le Parisien et publié le 7 avril 2014, Rhône-Alpes est la deuxième région de France où les TER sont les moins ponctuels.

D’après ce classement réalisé à l’aide des données de l’Autorité de la qualité de service dans les transports (AQST), c’est la région PACA (Provences Alpes Côte d’Azur) qui remporte la palme d’or des retards avec 16,98% des trains qui n’arrivent pas à l’heure. Rhône-Alpes emboîte ce mauvais pas et enregistre 12,01% de TER en retard. La faute reviendrait au nœud ferroviaire de Lyon qui doit faire l’objet d’une optimisation avec l’ajout d’une nouvelle voie à Part-Dieu, préalable au projet d’enfouissement de la gare et de ses voies. Service régionalisé depuis 2002, les retards à répétition des TER avaient provoqué une pénalité de 3 millions d’euros sur le budget alloué par le Conseil régional de Rhône-Alpes (400 millions d’euros) à la SNCF en 2011. Le bronze revient à l’Aquitaine, qui complète ce podium avec 11,52%.  Néanmoins, la SNCF n’enregistre  pas que des dysfonctionnements. La Champagne-Ardenne, la Haute-Normandie et l’Alsace sont les régions qui comptabilisent le moins de retard en 2013 sur les Trains Express Régionaux. Un TER est considéré comme « en retard » quand son horaire d’arrivée excède de 5 minutes au moins celui affiché.