1.jpg Brigitte Ehrohlt, Prix Eugénie Brazier du livre de cuisine francophone, Erick Roux de Bézieux, président du réseau des Maisons de la Francophonie, Marc Lambron, président du jury, et Jacotte Brazier – Photo © BS

 

 

 

Chaque année, Jacotte Brazier réunit le ban et l’arrière-ban des amoureux de la cuisine pour l’attribution des bourses d’étude Eugénie Brazier à 9 jeunes étudiantes en restauration. Clou de la soirée, organisée cette année dans les grands salons de l’Hôtel de ville de Lyon, la remise des prix littéraires Eugénie Brazier. L’écrivain Marc Lambron présidait le jury…

 

Particularité des ouvrages récompensés par Les Amis d’Eugénie Brazier : ils sont tous écrits par des femmes et concourent à la transmission du patrimoine culinaire. Pour Marc Lambron, le président du jury, grâce à ces prix, "le plaisir des mots va avec le plaisir des mets. C’est un bonheur au delà du texte !"

 

3-grandmere.jpg

Outre son président, le jury était composé cette année de Danièle Mazet-Delpeuch, cuisinière privée de l’Elysée (1988-1990) et inspiratrice du film "Les saveurs du Palais", Reine Sammut, cuisinière à Lourmarin (La Fenière), Valérie Bouvart, rédactrice en chef à Régal et Françoise Monnet, journaliste au Progrès.

 

4pied-noir.jpg

Le Grand Prix Eugénie Brazier a récompensé "Les recettes de grand-mères" de Sylvie Dumon-Josset (Editions Prat). Le prix Eugénie Brazier du livre de cuisine francophone 2012, parrainé par le réseau des Maisons de la Francophonie présidé par Erick Roux de Bézieux, a été attribué à "Mémoire et cuisine des pieds-noirs" écrit par Brigitte Ehrohlt (Editions Equinoxe). "La décision a été unanime !" a précisé Marc Lambron.