© Fabrice Schiff

La FIFA a confié à la France l’organisation du mondial de football féminin en 2019. Cerise sur le gâteau, le match d’ouverture et la finale de la compétition se dérouleront au Grand Stade de l’OL.

Le mondial féminin de football en France (2019) et les deux plus grosses affiches, ouverture et finale, à Lyon. 24 équipes, 52 matchs et comme un goût de « France 98 » pour l’arrière de l’OL et capitaine des Bleues Wendie Renard qui espère « un engouement énorme et une très bonne ambiance. »  « La renommée de l’équipe féminine de l’Olympique Lyonnais et la modernité de son stade ont conduit les instances nationale et internationale à choisir Lyon pour accueillir le match d’ouverture et la finale », se réjouit Gérard Collomb par voie de communiqué. Le sénateur-maire de Lyon n’oublie pas l’autopromo, assurant que « le dossier lyonnais instruit par la Métropole de Lyon en collaboration avec l’Olympique Lyonnais, a contribué fortement à ce succès et à la crédibilité de la candidature française. » En bon twittos, la président de l’OL Jean-Michel Aulas s’est fendu d’un « Formidable » sur le réseau social. En attendant France 2019, les Françaises disputeront cette année la coupe du monde de football au Canada.