Par Marc Polisson, rédacteur en chef

Elles ont revêtu leur habit de lumière pour accueillir Martin Solveig à leur Ibiza Party. Les sœurs Rigaud font le show pour booster notre moral tandis que Christophe Gruy nous ouvre les portes de son château…

Les patronnes du Printemps de Pérouges égayent notre 184ème couverture et ce n’est pas un luxe, vu la météo de m… et l’ambiance générale délétère qui plombent le moral des Français, et pas seulement celui des « usagers » de la SNCF. Le programme musical du festival concocté par Marie Rigaud et ses sœurs va redonner du baume au cœur à toutes les générations. Des Scorpions, à Martin Solweig, en passant par Calogero jusqu’aux Kids United, il y en aura pour tous les âges. Une programmation éclectique et bien fournie à découvrir dans les pages culture de notre magazine.

Autre sujet pour s’échapper de la morosité ambiante, nous vous emmenons à la découverte de la plus belle propriété du Beaujolais. Sis à Odenas, le château de La Chaize est l’un des rares monuments du XVIIème siècle encore intact. Entouré d’un parc de 300 hectares de vignes et de bois, comprenant deux autres petits châteaux et 7 fermes, ce fleuron de notre patrimoine régional a échappé au démantèlement grâce à Christophe Gruy, patron du groupe Maia. Cet entrepreneur passionné est tombé raide dingue du domaine et va investir des millions d’euros pour réveiller ce royaume endormi sublimé par les photos de Jean-Luc Mège et le récit de Christophe Magnette.

A découvrir également, l’interview de Maurice Fusier qui sonne le glas de sa carrière journalistique. Après 44 ans de reportages, le grand reporter de France Info – France Inter a choisi Lyon People pour rendre l’antenne. Un entretien et des photos collectors qui raviront les journalistes en herbe comme les plus chevronnés. Merci pour votre confiance, cher Maurice, vous qui nous accompagnez de votre regard bienveillant – c’est rare dans la profession – depuis les tout débuts de notre aventure éditoriale (avec en 2001 une première itw mythique concoctée par nos correspondantes Marine et Alexia – que nous embrassons au passage).

Également sur papier glacé : « la méthode » Christophe Guilloteau, la dernière acquisition d’Aurélien Liveneau, les embardées de Stéphane Siranossian, la fête de la bière de Christine di Litta, la ferme de Pépine et Mika, la tête de veau de Gérard Sénelar, l’éternel romantisme de Jean-Philippe Dubor et les 12 soirées qu’il ne fallait pas manquer.

Bonne lecture à toutes et à tous.