© Fabrice Schiff

Focus sur les commerçants emblématiques des Halles de Lyon, vus par leurs fidèles clients. Aujourd’hui, Gérard Collomb raconte la Mère Richard.

Parlez de la Mère Richard au sénateur-maire de Lyon, il deviendra chèvre. Au sens propre du terme. « Les Saint-Marcellin et Saint Félicien sont incontournables, mais les autres fromages valent aussi le détour », s’amuse Gérard Collomb. Rigotte de Condrieu, Charolais pur chèvre, picodon… Vous l’aurez compris, l’édile de Lyon pourrait bêler devant les vitrines de son « amie » Renée. « En particulier le chèvre frais que je vous conseille de les déguster accompagné d’un Côte-du-Rhône Blanc, même si les vins légers comme les Beaujolais ou les Bourgogne conviennent également très bien » , glisse-t-il en expert.

MRI DELICE
Patrimoine lyonnais, la Mère Richard, ainsi baptisée et adoubée par Paul Bocuse, régale gones et fenottes depuis 1968 et fournit les plus belles tables, du bouchon aux étoilés. Si ses Saint-Marcellin et Saint-Félicien sont passés à la postérité gastronomique, quelques-unes des merveilles qui garnissent ses vitrines des Halles valent le détour. Pour les fêtes, Gérard Collomb a fait son choix. « Cette année, ce sera Délice et Brillat-Savarin truffés » , explique-t-il. Picodons, Mont d’Or, Charolais, camembert, Saint-Nectaire fermier, Comté, Beaufort ou tomme de brebis pourraient également compléter le plateau festif du maire de Lyon. « Pour ça, je laisse faire l’experte ! »

La Mère Richard / Halles de Lyon / 04 78 62 30 78
Ouvert du mardi au samedi de 7h30 à 19h
Le dimanche de 7h30 à 13h