Photos © MP et DR

Par Christian Mure (Guide Lyon Gourmand)

Éclairée de mille feux les soirs de match, la Brasserie des Lumières (900 m2 pour 650.000 euros d’investissement) du nouveau Parc Olympique Lyonnais rejoint la galaxie gourmande de la famille Bocuse.

Brasserie des Lumieres Jerome BocuseEn dix ans, Jérôme Bocuse (47 ans) a triplé le chiffre d’affaires de ses restaurants américains dans lesquels il sert 1.200 couverts par jour sur le modèle des brasseries familiales. A la tête depuis février 2015 des Brasseries Bocuse (64%) avec son directeur général Paul Maurice Morel (36 %), il est ravi d’ouvrir son 7ème établissement au sein du Parc OL : « C’est un match qu’on ne pouvait pas refuser. Ce restaurant de 400 couverts dans l’enceinte du stade est unique proposant un moment d’exception, de fête et d’émotion les soirs de match »… C’est sur le modèle de sa concession de Disneyworld à Orlando qu’il a bâti son partenariat avec l’OL. Un deal « win-win » sous forme de royalties calculées en pourcentage du chiffre d’affaires.

« Accueillir le fleuron de la gastronomie au Parc OL constitue un honneur et un véritable privilège à la hauteur des attentes de nos spectateurs »
[Jean-Michel Aulas]

Marco et ThibaudLe groupe Bocuse (2.000 couverts par jour) a aligné ses cinq « tops » pour le déjeuner de presse du mercredi 7 septembre : Christophe Muller (Chef exécutif du Pont de Collonges), Eric Pansu (Chef exécutif des Brasseries) et Gérard Vignat (anciennement Fond Rose) tous trois Meilleurs Ouvriers de France assistés des deux attaquants hors catégorie Marco Chopin et Thibaut Gaudin au service. En préliminaire, un tartare de thon et avocat sauce pastorale suivi d’un carré de veau rôti de toute beauté de la maison Trolliet des Halles de Lyon (L’iconoclaste journaliste gastronomique François Mailhes, venu en vélo au stade, en a avalé trois portions…) Une tarte sablée aux framboises avec petit cannelé bordelais a terminé en beauté ce repas inaugural.

Combien ça coûte ? La Brasserie des Lumières propose des menus à 58 euros (deux entrées+deux plats+trois desserts au choix) les jours de matchs à partir de 19h avec une carte de tapas identique à celle du Comptoir de l’Est. En semaine, les menus préparés par le chef Nicolas Gacon (venu de l’Est) sont nettement plus abordables avec un menu du jour à 19,90 Euros (deux plats) et 24,80 Euros (trois plats). Risotto de gambas à la plancha, pluma ibérique « Bellota », filet de dorade royale rôti à la plancha et suprême de volaille fermière rôti en cocotte sont nos quatre plats préférés de la carte dans cette « Brasserie des Lumières » fort bien venue dans ce quasi désert gastronomique.

Brasserie des Lumières
10, avenue Simone Veil – 69150 Décines-Charpieu tél. 04 72 10 00 00
Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 16h. Privatisable le soir sur commande.
Menus à 19,90 Euros (deux plats) et 24,80 Euros (trois plats). Menu à 58 Euros avant et après les matchs. 

[Lire également : Jérôme Bocuse et le Grand Hôtel Dieu]