P E O P L E ... n e w s
/ LES GENS


10 décembre 2001


Les Inconnus redécouvrent la célébrité…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



De notre correspondant Julien

Après six ans d’absence forcée, les trois compères sont de retour avec « Les rois mages » et une compilation DVD de leurs exploits d’antan. Ce coup de marketing peu innocent marque un nouveau départ entre le groupe et leur manager Paul Lederman. Après les longs et coûteux procès, le temps des copains revient…

 

Les Inconnus ont disparus en 1995 de la scène médiatique. Date de leur dernier film commun  « Les trois frères ». Un succès commercial de 6.9 millions d’entrées. Le groupe se met en stand by. Didier Bourdon monta « Le pari » avec Bernard Campan en 1997. IL se tourna vers Claude Berri pour le financement et « oublia » Lederman qui avait financé le dernier film. Ce dernier se sentant lésé dans l’affaire attaqua en justice les deux compères.

 

Les artistes avaient « mal lu » leur contrat et restaient attachés à leur manager pour deux films encore. Cet incident de parcours déboucha sur un procès de trois ans qui leur interdit de se produire. Un accord fut trouvé avec  le projet « les rois mages ».

 

Quand l’argent est sur la table, on trouve toujours un accord. Selon Dider Bourdon, « Paul Lederman a un côté destructeur et on ne compte plus ses ennemis ». Le trio goûta à la justice de bonne heure. Sortant du « Petit Théâtre de Bouvard » avec Smaïn et Seymour Brusssel, ils montèrent un spectacle intitulé « Les cinq ». L’affiche de promo portait la mention « découvert par Bouvard ». Ce qui ne fut pas du goût de ce dernier. Ils portaient déjà ce nom chez Philippe Bouvard qui s’était empressé de le déposer. Cette petite incartade leur valu un procès qui ne leur servit pourtant pas de leçon.

 

Après cette mésaventure nos comparses endossent le nom des « Inconnus » pour un dernier pied de nez à leur ancien ami Bouvard. Nos artistes souvent légers sur les droits ont été attaqué pour plagiat de musique dans « Auteuil, Neuilly, Passy ». L’amende sera fixée à 200 000 F par tête.

 

Il s’agit donc d’un retour à l’américaine avec film gros budget aux allures de conte de Noël et pack DVD de leurs exploits d’antan. Le budget ciné passe de 35 à 70 millions de francs. Pour l’occasion ils redeviennent tous copains ! L’argent risque de couler à flot pour notre trio médiatique. Les Inconnus ne prendraient-ils pas les dents des « vampires rapts tout » ?

 

Côté tournée, ils ont tous assuré la promo lyonnaise. La conférence de presse organisée par le Pathé au Sofitel, prit des tournures de conseil d’administration de Moulinex avec nos comiques qui s’en donnaient à cœur joie. Vous l’aurez compris, difficile de garder le sérieux avec une telle bande. 

 

Un show inédit fut organisé par les Inconnus pour la presse lyonnaise. La sonnerie intempestive du téléphone de Philippe Réjany de NRJ ne réussit pas à perturber le spectacle. Les questions gênantes sur les relations avec Lederman ont été évacuées avec délicatesse, les interviews s’opérant sous l’étroite surveillance des producteurs. L’encadrement du Pathé avec Cécile Dumas et Joël Luraine se fit de toute discrétion et rendit les artistes très accessibles.
 


Réagir à
cet article

 

 

A suivre, Mc Solaar sans langue de bois...

 

page suivante

 

 

 

Le café réchauffé c'est terminé !

Cliquez ici