. P E O P L E ... n e w s
.

LES GENS
LE CARNET MONDAIN
BUSINESS NEWS
WEBCAMS
DERNIERE MINUTE
LES ARCHIVES

. P E O P L E ... s o r t i e
. LES EXPOS
LES SPECTACLES
AGENDA PEOPLE
VOYAGES ET WEEK-END
LES FETES
LE SHOPPING
. P E O P L E ... c l u b
.

ANNONCES

FORUM DE DISCUSSION

COURRIER  LECTEURS 
OL PEOPLE
LES CORRESPONDANTS
MAILING LIST

. P E O P L E ... a n n u a i r e
. BARS & RESTAURANTS
CARNET D'ADRESSES
LYON LA NUIT
JOURNAUX PERIODIQUES
GUIDES DE LYON
. P E O P L E ... p r e s s e
.

REVUE DE PRESSE
LES RUMEURS

JUSTIN CALIXTE

INTERROGATOIRES KGB
LES GAGS

 

P E O P L E ... p r e s s e
/ REVUE DE PRESSE


 

Faits Divers

 

Frédéric Boudouresque -
Le Progrès du samedi 15 juillet 2006

 

Christophe Mérieux est mort


 

Le vice-président de bioMérieux, fils aîné d’Alain Mérieux, a été retrouvé noyé dans la piscine de la maison familiale du Montellier, dans l’Ain. Il allait avoir quarante ans. Le destin frappe à nouveau cette dynastie de grands médecins et chercheurs lyonnais, après le décès de Rodolphe, deuxième fils d’Alain, il y a tout juste dix ans.

 

C’est dans la maison familiale du Montellier, aux portes de la Dombes, que le drame s’est produit dans la nuit de jeudi à vendredi. Dans ce village d’à peine deux cents âmes, son père Alain Mérieux, possède une maison au fond d’un grand parc arboré à cinq cents mètres du bourg. Jeudi, Christophe Mérieux, 39 ans, a passé la soirée dans l’intimité familiale. Ses parents sont partis vers minuit et lui est resté seul au bord de la piscine. Ce n’est que vendredi matin, peu avant 10 heures, qu’a eu lieu la macabre découverte. L’employé chargé de la garde et de l’entretien de la propriété s’est approché de la piscine et a vu son corps inanimé au fond de l’eau. Les sapeurs-pompiers et le Smur sont intervenus. Le médecin, quant à lui, a estimé que l’homme avait dû séjourner plusieurs heures dans l’eau. La brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Trévoux a été saisie de l’enquête, mais tout indique que le décès serait accidentel. Aucune trace de coups ou de lutte ne laissait penser que Christophe Mérieux aurait pu être victime d’une agression. La thèse du suicide a également été écartée. Selon un porte-parole du groupe, la mort serait due à un malaise cardiaque. Les enquêteurs ont bien sûr opéré les vérifications qui s’imposent pour une mort inexpliquée, notamment à son domicile lyonnais. L’autopsie a eu lieu vendredi à Bourg. En fin de journée Jean-Paul Gandolière, le procureur de la République de Bourg-en-Bresse, s’est rendu au Montellier pour rencontrer la famille. Outre le grand patron qui était amené à prendre les rênes du groupe familial, Christophe Mérieux avait marqué l’actualité en étant victime dans son enfance d’un fait-divers dramatique.

 


 

La saga tragique des Mérieux

 

La tragédie des Mérieux n'en est pas à son premier éclat, son premier tombé de rideaux précipité et inattendu. A 19 ans, Charles Mérieux voit son grand frère Jean décéder d'une méningite tuberculeuse contractée dans le laboratoire paternel, qui l'emportera en quelques jours. En 1937, Charles hérite de L'institut Mérieux suite au décès de son père, Marcel, fondateur de ce modeste laboratoire de microbiologie. En 1973, suite à une maladie, l'épouse de Charles Mérieux décède à son tour. En 1975, Christophe est enlevé en plein cœur du 6ème arrondissement, pour être finalement relâché, moyennant une rançon de 20 millions de francs versés aux ravisseurs par son père Alain. En 1994, Jean, le fils aîné, est victime d'un accident de la route. De cet événement découlera l'ouverture du célèbre laboratoire de haute sécurité "P4 Jean Mérieux". Le 17 Juillet 1996, de nombreuses familles lyonnaises seront touchées par le tragique accident de la TWA... dont Charles Mérieux, qui devra dire adieux à son petit-fils Rodolphe, âgé de 25 ans, qui revenait de BioMérieux US qu'il avait intégré quelques semaines auparavant. Puis, en janvier 2001, Charles Mérieux, décoré de la Grand-Croix de la Légion d’Honneur, tire sa révérence du haut de ses 94 ans. Charles Mérieux ironisait "Tout arrive toujours en même temps" ("Virus Passion" Editions Robert Laffont 1997 ndlr). Christophe Mérieux n'aura malheureusement pas l'honneur de reprendre les rennes de l'affaire familiale alors que son père l'avait prévenu "En 2007, je quitte le navire".

Marine Bertrand


A suivre, Part-Dieu : un plafond s'effondre dans le centre commercial

Page suivante