. P E O P L E ... c i t y  

.

MARSEILLE
AVIGNON
TOULON

AIX EN PROVENCE

ANNECY
GRENOBLE
SAINT ETIENNE
VALENCE

 

P E O P L E ... n e w s
Lyonpeople, stars lyon, people, lyon, sortie, restaurant / LES GENS

23 juillet 2007

Cabane Bambou – Ramatuelle

 

Claude Bourdon, tonton farceur

 

 
Photo © Jean-Luc Mège

 

Plombier, couvreur, zingueur, voilà 35 ans, le Lyonnais Claude Bourdon décide de « délocaliser » l’entreprise à Saint-Tropez ! Non mais ! Mieux, neuf ans plus tard, le bouillant gaillard installe sa paillote sur la route de Ramatuelle.

Dans son jus d’antan, calme, si ce n’est le rire du patron et la samba menée par les trois serveurs, la Cabane Bambou devient vite le spot attitré des Lyonnais genre « tu m’as pas vu ». Le jour de notre passage, l’on croise l’avant-garde rapprochée de Philippe Chavent, et un restaurateur en famille spécialiste des pâtes … Sourcils, crinière, poitrail, tout n’est que broussaille chez Claude, alias Tonton, prononcer Tonetone avé l’accent de Régis, le neveu, serveur à dégaine de surfeur qui appelait son oncle à tue tête perché sur son vélo sur le vieux port. Pour tout le monde, Claude est devenu Tonetone. Habillé de blanc, il a tout du vieux briscard, en connaît des vertes et des pas mûres sur le « village ». Le bras levé, le verbe haut, il avoue toutefois ne pas être blindé. Il est vrai qu’à la Cabane, l’on mange toujours bon, du poisson grillé tout entier avec une tête, des nageoires et des arêtes aussi. Assis sur la banquette près du bar, il se marre, satisfait de sa vie dispatchée entre la Cabane Bambou et l’Inde, son port d’attache hivernal. Ses copains, que des fortes têtes de la night lyonnaise, Albert Drey, Marc Chabert, Dom Lafoy, Polo du First ; son client VIP, Eddy Mitchell a décrété une bonne fois pour toute, « Y’a que Tonton qui me débarque » parce que le bougre se change régulièrement pour aller quérir le chaland au large. L’accompagner un jour de houle s’avère total fun, si seulement les paparazzis n’existaient pas ! PS, réserver sur le fixe de la Cabane !
 


Réagir à
cet article


A suivre,
Thierry Fontaine, chef de guerre
 

Claude Bourdon
 

 

 

 

 


Le café réchauffé
c'est terminé !
Cliquez ici