Par Morgan Couturier

Ouvert en octobre 2016, le complexe, tenu par Julien Aldeguer et ses 3 associés, allie la pratique de la boxe, espace cardio training et kinésithérapie. Dix mois après son installation à Villeurbanne, Cross Counter compte déjà de prestigieux clients.

Ils ne l’avaient pas anticipé, mais la publicité fut pour le moins lucrative. Il a suffi de quelques secondes et autant d’images pour faire la lumière sur ce complexe villeurbannais. Invité à paraitre dans l’émission Téléfoot, au début du mois de juillet,  l’ancien Lyonnais Jordi Gaspar a contribué tout en sueurs, à la popularité de cette espace fitness et musculation. Le néo Monégasque – prêté en Belgique le temps d’une saison -, n’est pas la seule vedette à avoir bataillé avec les exercices de Fayçal Omrani. Depuis l’ouverture de cette salle de 400m2, les footballeurs Amine Gouiri et Rachid Ghezzal ont également profité de l’expertise de cette figure de la boxe anglaise. Ce dernier  fait naturellement partie de la dream team de Cross Counter, qu’il incarne avec  son compère de toujours, Julien Aldeguer, le boxeur champion d’Europe poids moyens Michel Soro et le coach Nasser Rachedi. « Chacun de nous avait besoin d’un outil de travail », précise Julien Aldeguer, chargé, au sein de ce quatuor, de toute la partie réathlétisation.

Entre 1000 et 1500€ l’année pour adhérer au concept

Plus encore, la diversité du site, marquée par la cohabitation entre espace cardio training à l’étage, et ring de boxe, sacs de frappe au rez-de-chaussée, séduit culturistes et futurs prodiges du noble art. La présence des meilleurs éléments du CPV (Club pugiliste villeurbannais), en est la preuve. Installé au 1, rue Pascal, en plein cœur du parc d’activités Tolstoï, Cross Counter vise également les entrepreneurs, que les quatre associés souhaitent recruter via une meilleure politique évènementielle.  « On essaye d’être qualitatif, avec la présence, à minima de trois coachs », ajoute Julien Aldeguer. Chacun y trouve sa place. Pour preuve, l’enseigne compte actuellement 125 adhérents, de tous âges et de tous profils. La politique tarifaire, entre 1000 et 1500€ à l’année selon la formule adaptée, freine encore quelques ardeurs. Mais après avoir raté la rentrée 2016*, Cross Counter entend profiter des traditionnelles résolutions de septembre. Après s’être adonné à la bronzette, sauna et  cryothérapie devraient adoucir les premières courbatures.  Le tout, coaché comme par des pros, par… des pros.

*Après 1 an de travaux et « beaucoup de sueurs investies », Cross Counter n’a ouvert ses portes qu’en octobre, manquant l’habituel pic de recrutement du mois de septembre.

Cross Counter
1, rue Pascal – Villeurbanne
Tarifs : 1500€ à l’année en version gold avec une séance de cryothérapie et d’ostéopathie offerte tous les mois. 1000€/an en version argent.
À la rentrée, Cross Counter organise des cours pour enfants, âgés de 6 à 16 ans.