Par Morgan Couturier

La succession de Jo-Wilfried Tsonga s’annonce particulièrement complexe, pour la deuxième édition du tournoi Open Parc. Le tournoi lyonnais a annoncé ce mercredi, la présence sur les courts du Français Gaël Monfils.

Comme chaque année, ses ambitions sont immenses à mesure que la petite balle jaune se rapproche de l’ocre et de la Porte d’Auteuil. Gaël Monfils en fait un défi personnel, lui qui a souvent brillé sur les courts de Roland-Garros, avec notamment, cette demi-finale épique face à Roger Federer en 2008. Freiné cette saison par des problèmes de dos, le Français n’en reste pas moins motivé à l’idée de briller sur ses terres, lui qui de par son jeu spectaculaire, a toujours su soulever les foules.

Et cette année, le 42e mondial a décidé d’ajouter le central de l’Open Parc à son parcours, à une semaine des joutes parisiennes. Une nouvelle recrue de choix pour le tournoi lyonnais, qui attire là, l’un des meilleurs joueurs sur terre battue, et surtout, un redoutable concurrent pour la course au titre. La tâche de Jo-Wilfried Tsonga dans sa reconquête du titre, n’en sera que plus ardue.