Par Morgan Couturier

Le LOU n’avait ni les armes ni les jambes en demi-finale du TOP14 pour lutter face à l’armada montpelliéraine (40-14) mais les 58 664 spectateurs du Groupama Stadium ont applaudi la combativité des Lyonnais qui terminent le championnat en beauté.

La glorieuse incertitude du sport est passée, sans que les hommes de Pierre Mignoni aient eu le temps de s’y accrocher. Saint-Denis a choisi ses hommes, et malgré la belle croisade en terres toulonnaises, le LOU n’avait plus les armes pour entretenir le rêve, son rêve, de rejoindre la finale. Alors celui-ci s’est effrité, trop rapidement, trop cruellement aussi, dès les premières minutes de jeu, quand sûr de sa force, et de son maître à jouer Pienaar, Montpellier a pris les devants.

Dernier match pour Frédéric Michalak

Trop nerveux, comme l’a confié Félix Lambey en zone mixte, et un brin maladroits, les Lyonnais ont bien tenté de s’engaillardir et de recoller à cette formidable machine qu’est Montpellier. Mais leaders de la phase régulière, les Héraultais ont confirmé leur suprématie, renvoyant comme un maître à son élève, le LOU a ses chères études, celle d’un club en pleine expansion, mais encore trop timide quand il s’agit de s’immiscer au banquet  des poids lourds du championnat. Les dents longues, les Rouges et Noirs se sont pourtant fait croquer, par une bête plus féroce qu’eux, et ce, malgré le soutien des passionnés d’Ovalie.

4 essais à un, le LOU est « tombé sur une équipe qui a été meilleure que nous », a concédé le président Yann Roubert. Avant de redonner espoir aux supporters, attristés par le sort du match et ce saignant « Ici, c’est Montpellier ». « On a pris goût aux phases finales », assure-t-il, pour se tourner déjà, vers des lendemains qui chantent. Sans Frédéric Michalak, officiellement retraité, dont on retiendra plutôt les larmes sitôt l’arrêt du match, que cette ultime transformation manquée, qui aurait participé à sa légende. Le buteur tricolore tourne la page. Le LOU également.

Qu’importe, que cette mise en bouche était savoureuse ! Vivement la prochaine fournée !

Samedi 26 mai 2018
Groupama Stadium