. P E O P L E ... n e w s
.

LES GENS
LE CARNET MONDAIN
BUSINESS NEWS
WEBCAMS
DERNIERE MINUTE
LES ARCHIVES

. P E O P L E ... s o r t i e

.

LES EXPOS
LES SPECTACLES
AGENDA PEOPLE
VOYAGES ET WEEK-END
LES FETES
LE SHOPPING

. P E O P L E ... c l u b
.

ANNONCES

FORUM DE DISCUSSION

COURRIER  LECTEURS 
OL PEOPLE
LES CORRESPONDANTS
MAILING LIST

. P E O P L E ... a n n u a i r e
. BARS & RESTAURANTS
CARNET D'ADRESSES
LYON LA NUIT
JOURNAUX PERIODIQUES
GUIDES DE LYON
. P E O P L E ... p r e s s e
.

REVUE DE PRESSE
LES RUMEURS

JUSTIN CALIXTE
INTERROGATOIRES KGB
LES GAGS

 

P E O P L E ... s o r t i e
/ LES FETES


 

Chandeleur au Sofitel

Lundi 3 février 2003

 

 

La Chandeleur réunissait lundi soir dans les salons du Sofitel - moins bondés que pour la sortie du Beaujolais - la fine fleur des mondains lyonnais. Une fois les parasites partis, la soirée s’est transformée en un entre-soi des plus sympathiques… Parmi les invités, s’était glissée cette année une jeune fille prénommée Margareth qui nous a fait passer par mail ses impressions sur sa première Chandeleur. Le voici.

 

Ah, la Chandeleur au Sofitel : j’y étais !

 

« Comme chaque année, le mois de février pointant son nez, nos chers amis jet-setteurs attendent impatiemment ce précieux carton d’invitation pour la fameuse soirée de la Chandeleur au Sofitel. Et cette année, ce « précieux » est arrivé dans ma boîte aux lettres. Branle-bas de combat : « Qu’est-ce que je vais me mettre sur le dos ? ».

 

Lundi 3 février 2003 : Je débarque au Sofitel. Le décor est planté. J’entre et à ma gauche, voilà les premières crêpes ; pour l’instant, rien d’affolant, elles ne sont qu’au sucre. J’attends impatiemment la suite. Évidemment, ça se bouscule au portillon, tout le monde s’agglutine autour du crêpier (on ne sait jamais, il pourra ne pas y en avoir assez). Direction, le champagne. Le Sofitel ne manque pas à sa réputation, et régale ses invités de bons magnums de Champagne, Moët, s’il vous plaît ! (…)

 

Enfin, arrivent les crêpes au chocolat, délicieusement relevées au Grand Marnier, et avec une coupe de champagne, c’est encore meilleur. Et, hop, un petit sourire au photographe de Lyon People et un autre, à la caméra de TLM. Comme ça, j’ai bien la preuve, que moi, lyonnaise depuis peu, j’étais bien présente à la soirée de la Chandeleur du Sofitel.

 

Inlassablement, le Sofitel n’a pas failli à sa réputation et a encore une fois réussi à charmer ses invités. Vous n’y étiez pas, tant pis pour vous, vous avez raté quelque chose ! peut-être que l’année prochaine, vous recevrez le « précieux » carton dans votre boîte aux lettres.

 

Malgré tout cela, triste constat, où sont passés tous les autres représentants de la jeunesse lyonnaise ?  Ils attendent peut-être encore leur carton d’invitation, les pauvres. On les a peut-être oubliés ? et moi, comment me le suis-je procuré ?

Ça, c’est un secret ! » Margareth Chauvin 

  

 

La galerie photo, c’est maintenant !

 

page suivante