. P E O P L E lyon_people... n e w s
.

LES GENS
LE CARNET MONDAIN
BUSINESS NEWS
WEBCAMS
DERNIERE MINUTE
LES ARCHIVES

. P E O P L E ... s o r t i e
. LES EXPOS
LES SPECTACLES
AGENDA PEOPLE
VOYAGES ET WEEK-END
LES FETES
LE SHOPPING
. P E O P L E ... c l u b
.

ANNONCES

FORUM DE DISCUSSION

COURRIER  LECTEURS 
OL PEOPLE
LES CORRESPONDANTS
MAILING LIST

. P E O P L E ... a n n u a i r e
. BARS & RESTAURANTS
CARNET D'ADRESSES
LYON LA NUIT
JOURNAUX PERIODIQUES
GUIDES DE LYON
. P E O P L E ... p r e s s e
.

REVUE DE PRESSE
LES RUMEURS

JUSTIN CALIXTE

INTERROGATOIRES KGB
LES GAGS

 

P E O P L E ... p r e s s e
/ LES RUMEURS


16 juillet 2007


 Jamel Debbouze attaque Gala



 

Le comédien et humoriste Jamel Debbouze a annoncé son intention d'attaquer le magazine people Gala, qui a publié des photos de sa fête d'anniversaire le montrant avec son amie, la journaliste grenobloise Mélissa Theuriau.

 

Gala a fait sa couverture sur "Jamel et Mélissa Theuriau: les premières photos de leur amour fou". Le magazine consacre quatre pages intérieures illustrées de nombreuses photos à la fête d'anniversaire de Jamel, 32 ans, organisée le 18 juin à l'Hôtel Crillon à Paris, en présence de la présentatrice de M6. Jamel s'estime "trahi" par un photographe, Franck Nataf, avec qui il avait l'habitude de travailler et à qui il faisait confiance depuis longtemps mais qui s'est fait avoir selon lui par les "sirènes de Gala". L'humoriste a "bien sûr" l'intention d'attaquer en justice. Le comédien compte poursuivre à la fois Gala et le photographe concerné, a précisé l'attachée de presse du comédien, interrogée par l'AFP.

Pour sa part, l'éditeur de Gala, Prisma Presse, a tenu à préciser dans un communiqué que les photos de Jamel Debbouze n'avaient "en aucun cas été volées". "Elles ont été négociées en toute légalité avec la société Kissman Productions, dont les dirigeants sont Jamel Debbouze et Atika Debbouze, sa belle-soeur", indique le groupe. De son côté, Franck Nataf a déclaré à l'AFP qu'il n'avait "pas trahi Jamel". Ce photographe free lance, qui travaille depuis plusieurs années avec la société Kissman, dit avoir négocié pour elle la vente des photos de la fête d'anniversaire de Jamel. "Mais Gala m'avait promis de ne pas faire de couverture sur l'histoire d'amour du comédien", a-t-il déclaré. "C'est Gala qui m'a trahi", a-t-il estimé, ajoutant qu'il comptait se retourner contre le magazine. Au cours des derniers mois, Jamel Debbouze a systématiquement attaqué tous les magazines faisant étalage de sa liaison avec Mélissa Theuriau et il a gagné à chaque fois, selon son attachée de presse. Idéal pour payer les traites de la Ferrari. (Avec AFP)
 


Réagir à
cet article

 

A suivre, Le coprésident de l’ASSE mis en examen
 

page suivante