. P E O P L E lyon_people ... n e w s
.

LES GENS
LE CARNET MONDAIN
BUSINESS NEWS
WEBCAMS
DERNIERE MINUTE
LES ARCHIVES

. P E O P L E ... s o r t i e
. LES EXPOS
LES SPECTACLES
AGENDA PEOPLE
VOYAGES ET WEEK-END
LES FETES
LE SHOPPING
. P E O P L E ... c l u b
.

ANNONCES

FORUM DE DISCUSSION

COURRIER  LECTEURS 
OL PEOPLE
LES CORRESPONDANTS
MAILING LIST

. P E O P L E ... a n n u a i r e
. BARS & RESTAURANTS
CARNET D'ADRESSES
LYON LA NUIT
JOURNAUX PERIODIQUES
GUIDES DE LYON
. P E O P L E ... p r e s s e
.

REVUE DE PRESSE
LES RUMEURS

JUSTIN CALIXTE

INTERROGATOIRES KGB
LES GAGS

 

P E O P L E ... p r e s s e
/ REVUE DE PRESSE


 

La Ville de Lyon

 

 

Raphaël Ruffier - Lyon Capitale du mercredi 6 novembre 2002

 

Collomb refuse d’augmenter ses adjoints

 

 

Alors que les Français étaient beaucoup à la plage, le Parlement à accordé au mois de juillet une augmentation de près de 50% aux nouveaux ministres. Même s’il s’agissait de compenser la disparition des fonds secrets, l’affaire a suscité une vive polémique.

 

En octobre, le conseil municipal de Lyon a eu l’occasion de donner un coup de pouce à l’indemnité des adjoints du maire, avec la mise en place de la nouvelle loi sur la démocratie de proximité. En la rédigeant, les députés avaient en effet estimé que les élus des grandes villes méritaient d’être augmentés, ce qui a été immédiatement fait à Paris et à Marseille.

 

A Lyon par contre, Gérard Collomb joue la rigueur : ‘je viens de créer des postes d’adjoints d’arrondissement pour permettre de faire vivre les conseils quartiers. Cela implique un coût. Je ne me voyais pas demander au contribuable de donner plus aux élus. C’est pour cela aussi que je ne me suis pas accordé de logements de fonction. Il faut être économe avec l’argent public’. Plus direct avec un de ses proches lâche : ‘La question s’est vraiment posée, car la loi le permettait. Il y a eu un débat interne, mais il est politiquement difficile de s’augmenter’.

 

Les indemnités des élus de 0 à 13.300 euros

Tous les chiffres ci-dessous indiquent des rémunérations mensuelles brutes, en euros. Elles ne sont pas cumulables au sein d’une même collectivité locale.

 

Ville de Lyon  

Maire de Lyon

7.747,52

Adjoint au maire de Lyon 3.010,85
Conseiller municipal délégué 2.048,20
conseiller municipal 1.228,92
maire d’arrondissement 3.010,85
adjoint d’arrondissement 1.228,92
conseiller d’arrondissement 0
   
Grand Lyon  

Président du Grand Lyon

3.384,00
Vice-président du Grand Lyon 1.692,00
conseiller communautaire 997,39
   

Région Rhône-Alpes

 
Président de la région 5.165,02
vice-président de la région 3.490,84
conseiller régional (1) 2.742,80
   

Département du Rhône

 
Président du département 4.630,73
Vice-président du département 3.490,86
Membre commission permanente 2.742,82

Conseiller général

2.493,47
   

Mandats nationaux

 
Député 6.655,60
Sénateur 6.655,60
Député européen 6.655,60
Ministre (2) 13.300,00
Président de la république 6.516,05
   

Plafond de cumul (sauf ministres)

7.754,00

 

(1) En réalité, il s’agit de l’indemnité des membres de la communauté permanente. Mais la présidente, Anne-marie Comparini, a décidé que tous les conseillers régionaux y étaient intégrés.

 

(2) Un cinquième de cette somme, appelée ‘indemnité de fonction’, n’est pas imposable.

 

 

A suivre, Collomb invite les fêtards au Confluent...

 

page suivante