Photo © Fabrice Schiff

Par Amandine Combe

Le maire du 2e arrondissement Denis Broliquier a réagi vivement à la position de Gérard Collomb sur l’application de la réforme des rythmes scolaires à Lyon. En la repoussant à la rentrée 2014, le sénateur-maire de Lyon évite de trancher avant les municipales  un épineux dossier. « A un an des municipales, Collomb préfère sa campagne électorale à l’intérêt des petits lyonnais » s’indigne le président de Lyon Divers Droite. La maxime d’Alphonse Allais, « Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire le surlendemain », n’a jamais été aussi vraie !