JJQ entouré de Yann Cucherat et Manan Atchekzai lors du derby OL-AASE – Photo © Fabrice Schiff

Par Marc Polisson

A l’occasion des Ateliers du Projet organisés le 4 juillet 2015 à Lyon dans le cadre de la préparation des élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, tête de liste du Parti socialiste, a désigné son équipe de campagne. Pas de quoi faire rêver les électeurs.

Malgré son étiquette de looser, l’anti-Vert Jérôme Safar (conseiller municipal de Grenoble, grand perdant des municipales 2014 dans la capitale du Dauphiné) est nommé directeur de campagne. Si les socialistes perdent la Région, il pourra tracer une nouvelle croix dans la case « défaite » de son tableau de chasse. Qui pourrait signer sa mort politique, purement et simplement.

Il s’appuiera en outre sur trois porte-paroles : l’Auvergnate ébouriffée Anna Aubois (vice-présidente de la Région Auvergne), le Bressan Jean-François Debat (un temps pressenti pour mener la liste socialiste, c’est donc un lot de consolation) et le député-médecin isérois Olivier Veran (35 ans, beau gosse, l’atout jeunesse du septuagénaire JJQ).

La préparation du projet est confiée à Philippe Dhenein, directeur général adjoint des services de la région Rhône-Alpes qui va donc prendre un petit congé. Le Stéphanois Bernard Tante exercera les fonctions de mandataire financier. Sur sa page Facebook, il traite Sarkozy de « vieux et con » (il a du oublier l’âge de son patron). Avec une famille pareille, ça ne va pas voler haut, le débat des Régionales…

Bernard Tante