Photo © DR

Par Benjamin Solly

Les cinq candidats à l’investiture pour les municipales de 2014 à Lyon étaient convoqués par les instances dirigeantes de la fédération UMP du Rhône jeudi 21 mars 2013 à 8h15.

Si les résultats du sondage ont bien été communiqués aux candidats, aucune information officielle ne filtrera avant vendredi 29 mars 11h. Une conférence de presse réunira les cinq candidats qui dévoileront alors leur stratégie commune en vue de l’investiture. Primaires ? Décision prise uniquement par la commission nationale d’investiture ? Rien n’a pour l’instant été acté, même si une primaire ouverte tient la corde du côté des instances nationales.

Selon les informations de notre confrère Geoffrey Mercier, qui a vraisemblablement eu accès au document, la défaite serait sévère pour les candidats UMP dans un 2e tour face à Gérard Collomb. Le maire sortant obtiendrait 63% des suffrages face à Georges Fenech, 62% dans un duel avec Nora Berra ou Michel Havard et 61% contre Emmanuel Hamelin. Au premier tour, tous les candidats oscillent entre 30% et 31% des voix, même la militante-candidate Myriam Pleynard obtiendrait 27% des suffrages sur simple étiquette UMP. Au regard de ces résultats, l’ex-député de la Croix-Rousse serait le mieux placé pour affronter Collomb, même si les chiffres lui promettent une déculottée au 2e tour.

Côté notoriété, Hamelin, Fenech et Berra ont recueilli de 49% à 52% des suffrages des sondés. Michel Havard est lui à la traine avec seulement 31%. « Cela lui laisse une marge de progression que n’ont pas les autres candidats et, une fois la campagne lancée, il s’imposera », veut-on croire du côté de ses soutiens. les Lyonnais ont également été sondés sur l’opinion qu’ils ont des candidats.  Nora Berra décroche la timbale (35% d’opinions positives), suivie par Georges Fenech (31%), Emmanuel Hamelin (28%) et Michel Havard (21%). A noter que ce dernier, avec seulement 8% d’opinions négatives (contre 13% à Berra et 16% à Hamelin et Fenech) s’impose comme le candidat le plus consensuel.

Une stratégie de communication qui interpelle

D’atermoiements en atermoiements, la stratégie de communication de l’UMP du Rhône autour de ce document commence au mieux à irriter, au pire à susciter la suspicion. Dans un billet publié sur blog Lyonnitude(s), le maire-adjoint du 7e arrondissement Romain Blachier (PS) dénonce cet état de fait. « On ne peut que se poser la question de la sincérité et des diverses manipulations d’un sondage qui met étrangement plusieurs jours à être rendu public », écrit-il.

Jeudi matin, seuls trois candidats, Michel Havard, Emmanuel Hamelin et Georges Fenech, se sont présentés à l’invitation de la fédération UMP du Rhône. Ils ont été reçus par le président Philippe Cochet et le secrétaire départemental Michel Forissier. L’eurodéputée Nora Berra, retenue à Bruxelles, n’a pu assiter à la réunion que par téléphone. Quant à la 5e candidate, la militante Myriam Pleynard, elle ne s’est pas présentée à la convocation de l’UMP du Rhône.