Vendredi soir sur les planches du Comédie-Odéon, Collomb et Berra faisaient aussi partie du spectacle. Photo © Fabrice Schiff

Par Benjamin Solly

Laurent Gerra, Patrick Timsit, Bruno Gaccio… Plateau de choix pour le spectacle d’inauguration du Comédie-Odéon vendredi 8 février 2013, l’ambitieux café-théâtre de la rue Grolée co-dirigé par Stéphane Cassez, Marion Gervais et Philippe Giangreco. C’est pourtant un duo comique inattendu qui a tiré son épingle du jeu.

Il est un peu plus de 20h lorsque Laurent Argelier (MFM Radio), prend le micro. S’en suit rapidement un numéro digne du théâtre de boulevard. Une triangulation vaudevillesque revisitée par l’animateur, Gérard Collomb et Nora Berra, qui ne se sont encombrés que de la parole pour frapper les trois coups. Sus au bâtonnier.

Laurent Argelier présente l’ex-secrétaire d’Etat à la Santé façon Buzz People, « dans tous les bons coups » et de toutes les soirées. Le maire de Lyon enchaine au micro, rebondissant sur le propos du facétieux Argelier, et transforme alors Berra en « bon coup. »

Sur un registre huitième degré, Collomb osera toutes les fantaisies. « Ils avaient gagné beaucoup d’argent par le passé, ils sont sûrs d’en perdre en s’installant rue Grolée », lâche-t-il à l’attention des nouveaux exploitants du lieu en s’auto-flagellant sur un quartier que la Ville n’a pas su dynamiser.

Sauf que l’eurodéputée voit rouge, et s’invite sur scène pour une mise au point. « Il y a des mots qui, quand ils sont prononcés avec du mépris et de la condescendance, ne sont pas drôles. Les femmes méritent qu’on les respecte. » Concert mêlé d’applaudissements et de sifflets dans la salle.

« Je suis choquée et outrée, Gérard Collomb a pété les plombs », tempêtera ulcérée l’ex-ministre que Lyon People a pu joindre après la soirée. Était-ce le lieu et l’endroit pour répondre à une provocation, si inélégante soit-elle ? « Je ne me défends pas uniquement, mais toutes les femmes en ne laissant pas passer ce genre de choses. »

Du côté des 300 invités, l’épisode a été diversement commenté. « Une bêtise » pour le maire du 2e arrondissement Denis Broliquier, qui n’a pas souhaité en faire une affaire d’état.

Au sortir du spectacle, Gérard Collomb a assuré qu’il s’agissait « d’humour » en rapport avec le lieu inauguré, se demandant même si Nora Berra en manquait. Le duo est à retrouver une fois par mois dans « Les Monologues du conseil municipal » place de la… Comédie !