Photo © Grand Lyon

Le président du groupe UDI au conseil municipal de Lyon a réagi aux déclarations du sénateur-maire de Lyon.

En assurant que si son adjoint à l’urbanisme ne cumulait pas les mandats, il se retrouverait «dans une situation très difficile » avec 3 000€/mois d’indemnités, Gérard Collomb s’est attiré les foudres de Christophe Geourjon.

Le centriste juge que cette sortie de l’édile lyonnais « insulte la majorité des Français (…) dont le salaire médian est de 1673 euros mensuels selon les données 2010 de l’INSEE. »

Des déclarations qui, pour ce dernier, « ne sont pas seulement ridicules (…) mais choquantes. »

Si Geourjon reconnait que la question soulevée par Gérard Collomb « mérite d’être posée », la réponse doit passer par «une réflexion sur le statut des élus. »