Par Franck Girardet

Décidément, la saison de l’OL est bien compliquée. Alors qu’ils affrontaient Lorient, les hommes de Genesio ont pris une bonne claque. 4-1 à la maison après avoir mené 1-0, 4 buts en 38 minutes.

Notre coach avait choisi de faire tourner son effectif car vendredi en conférence de presse il déclarait avoir un effectif en qualité et en quantité suffisante. L’optimisme à fleur de peau, ce garçon. Résultat : ses joueurs en ont pris 4 contre le 19e. Une humiliation rare à domicile. Alors c’est bien beau de mettre nos 2 meilleurs joueurs depuis la reprise, en l’occurrence  Valbuena et Lacazette, sur le banc mais cette défaite sera pour lui en partie.

Il a laissé Cornet sur la pelouse alors que ses dernières performances frôlaient le néant. Ce soir ce fut l’apocalypse. Gonalons est à la ramasse et d’une lenteur absolue depuis quelques semaines, mais non il est sur le terrain alors que Tousard est largement au dessus en ce moment. Bref tous les choix qu’il fait sont des échecs. On a touché les limites de l’exercice. À quand un vrai coach qui sache bouger ses joueurs et prendre des décisions fortes ? Il va falloir subir encore combien d’humiliations pour que les choses changent ?

Rdv jeudi soir au Parc OL pour le quart de finale d’Europa Ligue contre le Besiktas. Et si cette équipe affiche la même suffisance et démontre son absence totale de révolte alors l’addition va être salée. Mais après tout ne serait-ce pas un mal pour un bien ? On en arrive presque à le souhaiter pour passer à autre chose.