Par Rémy Zaka

 

Un but de Gervinho dans le temps additionnel a offert la victoire à Lille (4-3) devant des Lyonnais qui ont pourtant mené 3-1 après un triplé de Lisandro, en match décalé de la 16ème journée, dimanche au Stadium à Villeneuve d'Ascq.

 

Lyon, qui n'a plus gagné depuis le 31 octobre à Saint-Etienne (1-0), a subi sa deuxième défaite de la saison après Nice (4-1). Ecarté du podium par Montpellier et Valenciennes, il laisse filer Bordeaux, vainqueur du Paris SG (1-0), qui compte désormais 5 points d'avance. Décidément Claude Puel n'a pas de réussite face à son ancienne équipe. Il a subi devant les Lillois sa troisième défaite depuis qu'il a pris les rênes des septuples champions de France. Ces derniers n'avancent plus avec deux défaites et trois nuls, toutes compétitions confondues. Après Bordeaux (2-0) et Valenciennes (4-0), les Lillois ont comme ils le souhaitaient fait, eux, oublier leur naufrage de l'Europa League à Valence (3-1) et enchaîné un troisième succès de rang à domicile. Ils grimpent à la dixième place du classement, leur meilleure depuis le début du Championnat. Les Lyonnais qui avaient beaucoup discuté dans la semaine, avaient promis de l'envie et de l'abnégation. Installés en 4-4-2, ils ont certes parfois fait le spectacle mais, comme contre l'OM (5-5) ils ont affiché de grosses faiblesses défensives.

 

Ils ne pouvaient pourtant pas mieux démarrer cette rencontre. Sur leur premier mouvement, Gomis, après une feinte, a ouvert sur Kallstrom, lequel a servi Lisandro, oublié au cœur de la défense par Rami et Chedjou, qui a ouvert le score (2e). Le festival de l'Argentin n'était pas fini. Il a ensuite transformé un penalty obtenu après une faute de main d'Obraniak sur un coup-franc dans le mur de Pjanic (22e). Puis signé le coup du chapeau, et son huitième but en L1, avec un joli dribble devant Rami (35e). Mais s'ils ont été en réussite devant, les Rhodaniens ont souffert derrière avec une défense dépassée devant Lloris qui, malgré deux erreurs en début de rencontre, s'est transformé en sauveur sur des essais des attaquants lillois mais aussi sur une tête de Boumsong qui a failli marquer contre son camp (59e). Le scénario a donc été catastrophique pour les Lyonnais. Ils avaient encaissé un premier but sur une tête de Frau (24e) alors que Lloris avait repoussé dans un premier temps la tête de Cabaye. Ils ont craqué ensuite, sur un déboulé de Gervinho plus véloce que Boumsong (52e). Malgré le penalty de Cabaye, qui permettait à Lille d'égaliser (70e, 3-3), Lyon a pensé tenir au moins le point du nul. Mais sa défense s'est fait manger une dernière fois, encore prise de vitesse. Dans le temps additionnel, un centre de Hazard a offert à Gervinho son septième but de la saison (90+2).