Il y a parfois du bon à s’accrocher, même lorsqu’on est promis aux ténèbres. Il n’y pas loin du Capitole à la roche Tarpéienne, si l’on se fie à l’expression romaine.

Du haut de ses 24 ans, Dominic Thiem en a apporté une éclatante vérité. Poussé dans ses derniers retranchements par un Gilles Simon décomplexé, l’Autrichien a plié (3-6, dans le 1er set), pour ne jamais rompre, à la différence de son adversaire. Tout proche de réaliser le break fatal, à 4-2 dans la seconde manche, le Niçois a perdu pied et faibli au pire des moments, alors même que la carapace du favori menaçait de céder. Des profondeurs des abîmes, Thiem s’est alors relevé, pour entrevoir la lumière. Vainqueur du tie-break, le petit ami de Kristina Mladenovic n’a plus rien laissé. Si ce n’est une maigre miette, avant de se couvrir de gloire (3-6, 7-6, 6-1 en 2h27). Meister !

Un vrai succès dans les gradins !

En tribunes, le public a répondu présent, pour cette finale en apothéose de l’Open Parc 2018, où chaque siège a su trouver son propriétaire. Un franc succès donc, pour cette rencontre de haute lutte, qui à n’en pas douter, a procuré de nouveaux motifs de satisfaction à Thierry Ascione et Gaëtan Muller, lesquels, voient, pour la deuxième année, le favori l’emporter. Avec un peu de chance certes, mais le destin doit parfois être forcé. Demandez donc au vainqueur.

Open Parc 2018 
Samedi 26 mai 


Banque Rhône-Alpes 

184. Les invités de la Banque Rhône-Alpes


AnaHome