Par Marc Polisson

Exclusif. Après avoir connu son heure de gloire avec Sandrine Pouquine, le Boudoir a peu à peu sombré dans un trip glauquissime, contaminant l’ensemble des Brotteaux.

C’est donc avec soulagement que le quartier a salué la reprise du fonds de commerce par Axel, Marc Chabert et Jean-Paul Donjon, les patrons du F&K, déjà propriétaires des murs, associés à Bruno Da Eira, le 27 juillet 2018. Après avoir muri leur projet de restaurant festif (mais pas borderline), à destination de la clientèle quadra et quinqua, ils ont attaqué les travaux de démolition et entièrement mis à nu l’ancien Millénium de Sylvain Auclair. C’est impressionnant.

Dans le même temps, ils ont finalisé l’achat des caves pour agrandir le back office et présenter une animation surprise en sous-sol. Épaulés par un chef renommé, les associés comptent vraiment mettre l’accent sur une restauration de qualité qui viendra compléter l’offre festive du F et du K. La décoration a été confiée à Colette de Jong, secondée par le cabinet d’architecte ID Pluriel.

De l’ancien Boudoir, il ne restera rien puisque, pour la 5ème fois, le lieu recevra un nouveau nom de baptême avant d’accueillir ses premiers clients début décembre.