Élodie Frégé étrenne l’opus numéro 18 – Photo © Saby Maviel

La 18ème édition du Printemps de Pérouges démarre ce jeudi 15 mai, du côté de la plaine de l’Ain, avec le délicate et gourmande Élodie Frégé, qui présentera son dernier opus « amuse-bouche ».

La première semaine se poursuivra par le traditionnel Cocorico Swing, à Lyon, les 16 et 17 mai, dans une version 2.0, avec un nouveau volet de chansons sur le thème « sexy songs », toujours inspiré par l’œuvre de Boris Vian, et un clin d’œil aux célèbres interprétations de Magali Noël et Colette Renard. Marie Rigaud chante et joue en compagnie de Pascal Coulan (directeur du club théâtre « sous le caillou »), Damien Brac de la Perrière (piano), Alain Testi (batterie) et Fabrice Étienne (basse).

Enfin et dans la pure tradition du music-hall, à Pérouges, le jeudi 5 juin, Didier Gustin nous présentera un tour de chant « sur mesure », accompagné sur scène de son acolyte guitariste. 60 voix, 60 personnages différents de Johnny Halliday à Stromae, de Raphaël à Joe cocker, de Nougaro à Jonasz, un panorama hétéroclite de la chanson et des styles. Le festival se poursuit ensuite et jusqu’au 5 juillet sur d’autres sites.

Tout le programme sur  www.festival-perouges.org