leonhardt Après Alain Demond, élève de Jean Fusaro, et transfuge de la galerie Saint-Georges, Renaud Léonhardt présente un ensemble de paysages audacieux proches de l'état d'esprit de Zao Wou-Ki. Renaud Léonhardt se libère. Il gratte. Il griffe. Il compose avec beaucoup de liberté des univers sensibles, avec parfois un usage agréable de pigments évocateurs de la technique du pastel sec. Paysages imaginaires, paysages rêvés qui nous emportent loin de notre monde trop matérialiste. Pas de doute, Renaud Léonhardt est un peintre, mais aussi un poète inspiré. AV

 

 Jusqu'au 2 décembre 2007

Galerie du Parc

103, rue Bossuet – Lyon 6ème