Par Marc Polisson

En 2010, c’est Nora Berra, alors secrétaire d’Etat aux Ainés, qui lui avait agrafé les insignes de chevalier de la Légion d’Honneur, tandis que Gégé se pinçait le nez (photo ci-dessus)!

Sept ans plus tard, il est fort probable que ce soit l’ancien président de la République  himself qui décore le conseiller Grand Lyon chargé du fleuve et de ses aménagements. Et à y réfléchir, ce serait tout sauf un contresens. En effet, si personne n’a compris pourquoi Jean-Michel Aulas, sarkozyste assumé, avait sacrifié au rituel fin de règne la semaine dernière à l’Elysée, le microcosme connait parfaitement les liens entre François Hollande et Roland Bernard. L’hôtelier de la Confluence est adhérent au parti socialiste depuis 1987 et, contre vents et marées,  a toujours soutenu le président le plus impopulaire de la Vème République. Un grognard comme on en fait plus !

Samedi 13 ou dimanche 14 mai, Emmanuel Macron va raccompagner François Hollande  sur le perron de l’Elysée. Avec sans doute un peu plus de tact qu’en 2012… Dans un entretien à l’Obs, le futur ancien chef de l’Etat (sic) assure n’éprouver « aucune mélancolie à l’idée de quitter cette maison, dont [il n’est] que le locataire provisoire ». Si on sait déjà qu’il va se reposer cet été avec sa Julie Gayet et raconter son septennat dans un livre, qu’il ne se lancera pas dans les affaires (Sarko et Fillon exploitent déjà le créneau), on imagine qu’il va avoir du temps pour lire, voyager et… regarder l’écran de son téléphone à l’encéphalogramme désespérément plat. Depuis qu’il cherche un pavillon à Tulle, on craint le pire dans son entourage… ça sent la dépression à plein nez.

Dans ces conditions, l’on peut aisément deviner le (malin) plaisir qu’éprouvera François Hollande de venir gratifier son ami socialiste sur les terres (à la mairie ?) de Gérard Collomb devant ses anciens ministres Najat Vallaud Belkacem, Thierry Braillard et l’ensemble du monde politique et économique de la Métropole. Lyon People sera aux premières loges pour vous raconter ce moment d’anthologie !