Le secrétaire départemental du FN dans le Rhône, Christophe Boudot, et Marion Maréchal-Le Pen © LP

Dans son édition du 12 novembre 2014, le Canard Enchainé rapporte un affrontement « homérique », selon des témoins, entre la présidente du FN Marine Le Pen et sa sœur Yann Maréchal, responsable des grands évènements au parti, sur fond de congrès à Lyon. Prévu le 29 novembre au Centre des Congrès, le grand raout frontiste est organisé depuis le siège du FN à Nanterre et fait l’objet d’une mise en place au trébuchet, notamment sur les prises de parole prévues. Non grata au pupitre, la mise au ban de la députée Marion Maréchal-Le Pen n’est pas du tout passée du côté de sa mère, Yann Maréchal. Cette dernière, découvrant le pot-au-rose lyonnais, aurait foncé dans le bureau de sa présidente de sœur « Les vitres ont tremblé et les portes ont claqué (…) Depuis des semaines, c’est Florian Philippot, le tout-puissant bras droit de Marine Le Pen, qui règle tous les détails du congrès, est en conflit ouvert avec la jeune députée du Vaucluse, qui a participé à la ‘manif pour tous’ et fustige régulièrement, en bureau politique, le poids dans le parti des ex-chevènementistes », croit savoir le palmipède. Ça promet.