Photos © LP et DR

Par Marc Polisson

Exclusif. Sur le site internet de Dior, la boutique lyonnaise figure toujours dans le carnet d’adresses des boutiques de la marque de haute couture. Dans la réalité, elle a plié bagages en trois jours. Top chrono.

« C’est en tous cas une mauvaise nouvelle pour le carré d’or lyonnais. » Sur le pas de sa porte, ce commerçant très en vue n’a toujours pas compris ce qui s’est passé au 87, rue Edouard Herriot durant la semaine sainte. Il faut dire que tout s’est déroulé à la vitesse de l’éclair. Jugez-en plutôt : Mercredi  1er avril, le personnel de Dior (5 temps plein) est averti par Paris que la boutique lyonnaise fermait définitivement ses portes…  trois jours plus tard, samedi 4 !

Dior Lyon 2Ce n’était pas un poisson d’avril. La veille de Pâques, baisser de rideau. Et ça n’a pas trainé. La dépose de l’enseigne et le déménagement ont été effectués mardi 7 et mercredi 8. Interrogé par Lyon People, le service presse de Dior ne s’est pas encore exprimé *. Mais l’on sait déjà que c’est le maroquinier Longchamp (32, rue Edouard Herriot) qui est pressenti pour prendre la suite.

* Nous réactualiserons cet article dès que nous aurons reçu leurs réponses