2010-rue-le-bec.jpg Photo © Fabrice Schiff

 

Epilogue du feuilleton de l’été avec en vedette Nicolas Le Bec. En l’absence du chef déchu, exilé en Chine, le Tribunal de Commerce a prononcé la liquidation judiciaire de la Rue Le Bec, mardi 28 août 2012.

Un chef étoilé à la Confluence et le vœu de Gérard Collomb exaucé. Quoique… Paul Bocuse et Mathieu Viannay ayant décliné l’offre, c’est donc Christian Têtedoie associé au traiteur Franck Sucillon, Frédéric Sartou (Flat 69) et Stéphane Fioc (ex associé de Stéphane Casez dans le Boui Boui) qui héritent du paquebot de la confluence contre un chèque de 100 000 euros.

Une somme dérisoire au regard des investissements et du passif mais qui s’explique par la priorité donnée par le TC à la sauvegarde de l’emploi. 40 des 49 employés du site vont être repris par le boulimique chef de l’Antiquaille qui a déjà racheté au début de l’été le bouchon La Voute-Chez Lea . Mais qui ne devrait pas être derrière les fourneaux.

Les quatre hommes veulent transformer la halle en restaurant-cabaret. On n’est donc plus dans la configuration gastro" dont rêvait le sénateur-maire de Lyon. Interrogé par nos confrères de Lyon Mag , ce dernier leur a déclaré ne pas etre satisfait par le projet retenu. " Je ne veux pas que des cars entiers de touristes débarquent à la Confluence pour tout bloquer " s’est-il justifié. On aura donc une suite au feuilleton…

 

le-bec_letoutl.jpg