Par Morgan Couturier

Malgré des blessures récalcitrantes, Tony Parker n’a pas l’intention de quitter les parquets de NBA. Il n’empêche, le meneur de jeu anticipe de plus en plus sa reconversion, en témoigne la création d’une nouvelle structure média.

Lyon sera décidément le berceau de l’après basket pour Tony Parker. Propriétaire de l’Asvel et du Lyon Asvel Féminin, le meneur des San Antonio Spurs va prochainement développer sa structure média, comme le révèle le quotidien L’Equipe, dans son édition du 25 septembre 2017. L’officialisation devrait intervenir ce lundi. Pour parvenir à ses fins, Tony Parker a acquis la propriété de la société d’événementiel sportif, Equinoxe-Création, aussitôt rebaptisée Infinity Nine Media.

Spécialisée dans l’animation, la production et la communication, l’entreprise lyonnaise va rapidement intégrer un pôle média, consacré à l’actualité de l’Asvel et son pendant féminin. L’Equipe précise que l’actuel directeur, Eric Garcia, demeurera  aux manettes de la société. Enfin, à l’instar du Lyon Asvel Féminin, le basketteur Nicolas Batum s’est joint au projet, à hauteur de 15%. Espérons que le duo tricolore n’aura pas les mêmes mésaventures qu’à la reprise du club féminin. Dans une interview accordée au quotidien sportif, Tony Parker avoue avoir comblé, avec son compère, près de 400 000€ de dettes pour sauver le club.