Par Morgan Couturier

Quatre ans après le succès de « 2h du mat’ », le chanteur lyonnais se lance dans un deuxième album qu’il entend construire seul. Un projet rendu possible grâce au formidable soutien financier de ses fans.

« C’est trop bien ! », voilà un titre qui pourrait allégrement rejoindre son répertoire, tant Bastien Lanza se plaît à répéter cette phrase en guise de refrain. Surexcité, le chanteur lyonnais piaffe d’impatience, et le fait savoir, à l’aube de la sortie de son deuxième album.

Quatre ans après le succès de 2h du Mat’, qui génère encore aujourd’hui près de 2000 auditeurs par mois sur la plateforme Spotify, le sosie vocal de Renan Luce (re)prend donc sa guitare par les cordes, dans l’espoir de conquérir un public encore plus large, lui le romantique aux chansons douces, qui avait obtenu plus de 6 000 ventes avec son premier album.

Depuis, l’artiste lyonnais a ciblé ses axes de travail, quitte à travailler en solo, sans l’aide d’une maison de disques. « J’ai préféré être seul », assume-t-il, conforté par le soutien de ses fans. Invités à participer à une campagne de financement pour la réalisation de ce deuxième album, ces derniers n’ont pas hésité à soutenir ce jeune artiste, pétri de talents.

Grâce à l’aide de ses fans, Bastien Lanza pourra « faire plus de clips »

« En objectif, j’avais mis 10 000€ et en 5 heures, c’était fait. Six jours après, j’étais déjà à 21 000€. Ils m’ont fait confiance et je me rends compte qu’il y a un vrai public qui me suit. Du coup, cela m’a procuré un vrai élan intérieur ». Le trentenaire peut alors siffloter son titre « Je t’oublierai pas », en hommage à son public, le voilà lancé dans un ambitieux projet, dont l’épilogue est annoncé à la fin de l’automne 2019, date de la sortie de ce deuxième opus.

« Le but est d’enregistrer une douzaine de chansons au printemps prochain, avec des textes plus travaillés et des thèmes plus variés. Pour le moment, j’ai eu des retours de fou (sic) », se réjouit-il. Mais avant cela, place à la Corée du Sud, théâtre en mars prochain d’une tournée pour le moins exotique. Le début de la célébrité ? Qui sait, après 2h du mat’, tout est possible…

En l’échange d’une participation financière, Bastien Lanza propose divers concerts privés. Pour l’aider à financer son album, un lien : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/nouvel-album-de-bastien-lanza