benzema Photo © Saby Maviel

 

Chaque mois, un illustre représentant du monde sportif s'allonge sur le divan de l'infirmier Barth, ancien interné des hôpitaux de Lyon qui délaisse caméras et micros pour enfiler blouse blanche et stéthoscope. L'attaquant de l'OL se prête à nouveau au jeu ce mois-ci sur le divan d'Iceo.

 

Karim, qu'est-ce que tu fais quand tu ne fais rien ?

Je reste chez moi, ou je descends en bas avec mes potes, tout comme avant. J'habite toujours avec mes parents. Autrement c'est Playstation avec casque sur la tête et Roff à fond la caisse.

 

Qu'est ce qui te rend heureux ?

Ça va te paraître bateau mais c'est d'avoir tous mes proches à mes cotés.

 

Certains disent que tu n'as encore rien prouvé et qu'on en fait beaucoup avec toi ?

Bien sûr que j'ai encore beaucoup de choses à prouver mais je signale quand même humblement que je me suis imposé en tant qu'avant centre de l'OL mais dans le fond ils n'ont pas tort, j'ai encore beaucoup de boulot.

 

Ton dernier texto c'était quoi et pour qui ?

C'était juste avant de te voir pour Franck Ribéry. Concernant le contenu, je préfère le garder entre nous (il éclate de rires).

 

Quelle est la partie de ton corps que tu préfères ?

(Il rigole…)

 

Quelle est celle que tu détestes ?

Mon index gauche ! (Il me le montre)

 

Aujourd'hui c'est ton anniversaire, tu fêtes tes 20 ans. Est-ce que c'est le plus beau de tous tes anniversaires ?

C'est vrai que c'est bon 20 ans, ça ne s'oublie pas, mais il y a eu celui de mes 18 qui m'a beaucoup marqué.

 

Maintenant que tu es connu, les filles vont tomber les unes après les autres, comment le vis-tu ?

Franchement, Barth, d'un certain coté ça me dégoûte.

 

Est-ce que tu penses souvent à la mort ?

Tous les jours. J'ai surtout peur pour mes proches, j'y pense.

 

Ton petit frère Sabri, qui a 8 ans est parait-il très doué pour jouer au foot, c'est vrai ?

Je crois qu'il va très vite me rattraper ! Il est encore très jeune, mais c'est sûr, il est doué.

 

Une belle vie pour toi, c'est quoi ?

Mais j'ai la belle vie ! Quand je vois mes potes du quartier… ça serait un scandale de me plaindre.

 

Qu'est-ce que va penser ton père en lisant cette interview ?

Je ne sais pas s'il va la lire mais c'est fort probable ! Je sais qu'il ne me dira rien de particulier.

 

Qu'est-ce que tu vas faire en sortant d'Icéo?

Je rentre chez moi ! (rires)

 

Quel genre de fille te fait fuir ?

Les vicieuses et les pas belles !

 

Quel est ton pire vice ?

Je n'ai pas vraiment de vice.

 

Qu'est-ce que tu sais faire que personne ne sait ?

De la moto ! Je n'en fais plus maintenant mais je te jure qu'à une époque j'étais vraiment pas mal.

 

Quelle est la question que l'on te pose le plus en ce moment ?

Si je serai encore Lyonnais la saison prochaine.

 

Maintenant c'est toi qui me pose une question !

Barth, qu'est-ce tu retiens de nos vacances au Club Med à Otranto, cet été ? (rire général)