romane1 Photos © Lionel Pinar

 

Depuis le 9 mars, Romane Bohringer, 36 ans, a pris ses quartiers à Lyon. Elle y présente, au théâtre de la Croix-Rousse, deux courtes pièces : 29° degré à l'ombre et Embrassons-nous Folleville d'Eugène Labiche, mises en scène par Pierre Pradinas. Il est impossible pour un acteur, un people, ou un chanteur de traverser la capitale des Gaules sans rencontrer Laurent Argelier, qui n'a pas son pareil pour accoucher ses invités.

 

romane2 Accoucher, c'est le mot juste. Avec Romane, il évoque la naissance de sa fille, Rose, aujourd'hui âgée de 14 mois. Cette naissance a été un révélateur pour la comédienne : "Mon métier m'a confiné dans un sentiment de jeunesse éternelle et avoir un enfant m'a brutalement renvoyé à la mortalité des choses. Je la vois grandir et je sais que notre temps ensemble nous est peut-être compté. Ce n'est pas très gai, mais c'est comme ça que je l'ai vécu." Rose est née de la relation de Romane avec le comédien Philippe Rebbot. La petite fille l'accompagne pendant sa résidence lyonnaise. Elle confie même toujours l'allaiter : "Je l'ai attendue longtemps donc j'ai voulu vivre la chose à fond… Aujourd'hui, je vis mes deux passions : ma fille et le théâtre." Pour la première fois, Romane Bohringer imagine quel héritage artistique elle va laisser derrière elle. Souvenir important pour elle, la séance photo pour l'affiche du « Bal des actrices » de Maïwenn pour laquelle elle a posé nue : "On me voit enceinte sur cette affiche. Je n'aurais jamais posé nue et enceinte en couverture d'un magazine mais là, comme c'était associé à mon métier, j'ai pensé que ce serait un beau souvenir de cinéma pour ma fille." La maternité semble tellement lui réussir qu'elle est déjà prête pour un deuxième enfant, dont elle a très, très envie.

 

romane3 Elle évoque ensuite son père, avec pudeur, et son année 2009 difficile. L'acteur a eu de gros problèmes de santé. Elle rassure : "Il va mieux." Sans plus s'attarder, elle tient tout de même à souligner : "Je crois qu'il a été un peu affecté parce que c'est un acteur qui, depuis quelques années, travaille un peu moins au cinéma et même si c'est quelqu'un de très indépendant et qu'il continue de faire ses choses à lui, il a souffert un peu de cette désaffection du métier." En 1993, lorsqu'elle reçoit le César du meilleur espoir féminin, l'émotion du père et de sa fille est palpable. C'est l'un des très beaux moments de cette cérémonie dont se souvient Romane : "C'est un film de résistance (Les Nuit Fauves, de Cyril Collard, ndr), très violent, douloureux. On n'aurait jamais imaginé ce succès populaire… Il m'a fait comme actrice. Aux César, l'émotion était tellement forte, et mélangée. Cyril était mort trois jours avant. J'ai pu dire à mon père que cette passion du métier, c'était grâce à lui." Son César, elle ne l'a pas gardé. Elle l'a tout de suite mis en vente aux enchères pour une association qui récoltait des fonds pour la lutte contre le sida : "Il a remporté 12 000 francs à l'époque."

Laurent Argelier, qui s'intéresse beaucoup à la télévision, ne peut s'empêcher de lui poser quelques questions sur « La Ferme célébrités ». Romane n'en dit pas beaucoup et pour cause : "On m'a beaucoup reproché d'avoir critiqué « Voyage en terre inconnue » parce que c'est une émission adorée par les gens…" Romane avait déclaré, dans VSD, à propos de l'émission de Frédéric Lopez : "C'est bien mené, mais je n'aime pas le concept impudique et obscène. (…) Moi, je ne pourrais jamais aller chez les Papous avec une caméra au cul." L'actrice ne revient pour autant pas sur ses propos : "Je n'ai aucun regret, c'est mon goût." Et la Ferme ? "Je ne comprends pas cette émission !"

Pour applaudir Romane Bohringer, courrez au théâtre de la Croix-Rousse avant le 27 mars 2010.

 

Retrouvez Romane Bohringer au micro de Laurent Argelier en vidéo :

 

http://www.dailymotion.com/video/xcjfir_romane-bohringer-parle-de-sa-fille_shortfilms

http://www.dailymotion.com/video/xcjif5_romane-bohringer-parle-de-son-cesar_shortfilms

http://www.dailymotion.com/video/xcjjqy_romane-bohringer-au-theyaytre-de-cr_fun