turion Sophie Turion est la directrice de l'agence Sophie Turion

 

Nous avons interrogé les attachées de presse emblématique de notre ville pour connaître leur position sur les élections municipales de 2008. Alors comment les grandes prêtresses de la communication – qui travaillent souvent avec les institutions – ont-elles abordé cet exercice délicat ? Epouse du conseiller général UMP Jean Flacher, Sophie reste fidèle à sa famille politique.

 

Entre Gérard Collomb et Dominique Perben, votre cœur balance pour…

J'apprécie sur le plan personnel les deux hommes que je côtoie régulièrement, comme toi, dans les évènements lyonnais. Ils sont sympathiques tous les deux.

 

Votre choix va-t-il donc s'avérer difficile ?

Sur le plan des municipales 2008, je souhaite évidemment le meilleur pour Lyon, ma ville, où je suis née et dans laquelle j'ai créé ma boîte. Mais il y a dans ces élections un enjeu politique et dans ce cadre, comme tu le sais, j'ai toujours eu la même famille politique, libérale, une famille à laquelle je suis fidèle. Aussi, pour ces raisons, ce sera Dominique Perben. 

 

Quels conseils leur donneriez-vous pour leur campagne ?

A Gérard Collomb : Aucun. Il sait très bien communiquer !

A Dominique Perben : De continuer à être partout sur le terrain, tout en expliquant bien aux Lyonnais son ambition pour Lyon.