L1010911.jpg De fort jolies infirmières à son chevet. Et un moral au beau fixe.

 

Par Marc Polisson

 

Victime d’un accident au volant de son 4×4, le 6 octobre dernier, le bouillonnant patron du Café du Pond, a été opéré avec succès par les chirurgiens de la Clinique du Parc.

 

Rappel des faits. Mercredi 6 octobre, alors qu’il s’apprêtait à quitter le garage Gacon , Albert s’est malencontreusement emmêlé les pieds dans le pédalier de sa grosse berline. Qui a filé tout droit s’encastrer dans le mur du premier niveau. Les pompiers de la caserne Pierre Corneille toute proche sont immédiatement intervenus pour l’extirper de son véhicule avec le concours des médecins du SAMU. Qui l’ont ensuite transporté à Grange blanche. Bilan des opérations : une cheville cassée et le bassin légèrement fêlé. C’est là que l’impensable se produit : les médecins décident de l’emmener au bloc pour l’opérer mais se trompent de cheville…

 

Dégoutté mais combatif. Transféré sur sa demande à la Clinique du Parc, Albert a dès lors été pris en mains par les chirurgiens plus attentifs. Vendredi 22 octobre, il est resté 5h30 sur la table d’opération pour remettre sa hanche et son bassin dans le bon axe. Un peu vaseux samedi, il a depuis retrouvé toute sa pêche après la suppression des drains. Ultime étape avant son transfert mardi 26 octobre pour le Val Rosay où « le cascadeur de Lyautey », qui commence à marcher avec un déambulateur, va démarrer sa rééducation. 4 à 5 semaines seront nécessaires pour le remettre sur pieds. A cela, s’ajoutera une bonne semaine de repos chez lui. Retour triomphal au Café du Pont envisagé pour janvier.