Par Morgan Couturier

Première exposition en galerie et premier carton pour notre photographe maison. Exposé au cœur de la Galerie 39, Fabrice Schiff a pu mesurer le succès de ses clichés, de ses facettes de stars à ses interprétations surréalistes de la nudité. Un parti pris salué par l’intelligentsia lyonnaise qu’il shoote à longueur de soirées.

Il aura bluffé autant qu’il a surpris, en accord avec sa personnalité chaque jour un peu plus épatante. Embarqué dans sa première exposition photo, le photographe le plus acoquiné aux célébrités lyonnaises, a donc conquis la foule, de par sa vision « surnaturelle » de la photo, lui qui a su se jouer de la nudité, par-delà le flou, pour en tirer une quintessence artistique encore inégalée.

À l’affiche de la Galerie 39, jusqu’au 31 décembre 2018

« Voir sans voir », tel est l’objet de cette exposition, où Fabrice Schiff magnifie les corps féminins, au gré de clichés plus originaux les uns les autres, avec la complicité des cinémas Pathé et UGC, de la Cimenterie et de la Cour des Loges, théâtres de bon nombre de ses shootings, aussi bien sexy qu’hollywoodiens, avec cette autre facette de l’exposition, dédiée aux stars du petit et grand écran comme Michel Neyret et Olivier Marshal (ci-dessus). Accueilli par Benoit Brun, le voilà donc à l’affiche de la Galerie 39, jusqu’au 31 décembre.

Une juste récompense pour ce passionné de photo, inspiré par Jean Dujardin, à l’heure de plancher sur ses « facettes de stars » puis captivé par cet accord subtil entre le mouvement, le flou et le concret, un jour de reportage. « Il donne envie de se réintéresser à la photographie », glissaient ainsi quelques visiteurs comblés. Du beau monde – dont de nombreux confrères photographes – pour une bien belle exposition. Fabrice Schiff prend du galon. Amateur de 7e art, il est passé le temps d’un soir de l’autre côté du miroir. Star parmi ses stars.

Galerie 39
39, rue Auguste Comte – Lyon 2ème

Mardi 6 novembre 2018