En hommage à Lyon, cette ville qu’il apprécie tant, et à ses chefs cuisiniers, le président du groupe Vatel, Alain Sebban, a fait élaborer un tout nouveau chocolat, la Toque de Lyon. Subtilement praliné, ce dernier reprend la forme d’une toque, le couvre-chef historique des gastronomes.

Tout est affaire de plaisirs chez Vatel Gourmet, en écho à son président et fondateur, Alain Sebban. Ce dernier se plaît entre Rhône et Saône, alors après avoir initié ses jeunes pensionnaires aux arts de l’hôtellerie et de la gastronomie, le voilà lancé dans un nouveau pari : l’édification d’un chocolat. Baptisé Toque de Lyon, le nouveau délice de Vatel Gourmet rend ainsi justice à la capitale de la gastronomie et à ses chefs, en reprenant les dessins du célèbre « plissé blanc ».

Après trois ans d’expérimentation, le Toque de Lyon est donc introduit sur le marché, dans les différentes boutiques Vatel Gourmet. De quoi ravir le palet des amateurs de chocolat, avec ces pièces « pas trop sucrées, qui plaisent à tout le monde », décrit le chef Yoann Huys. Quoi qu’il en soit, avec son chocolat Valrhona, ses noisettes du Piémont, son praliné fondant et sa pointe de sel de Camargue, la Toque de Lyon a déjà comblé les heureux invités conviés à son lancement dans la nouvelle boutique du Grand Hôtel Dieu.

Place maintenant à sa commercialisation. Vendu 28,90€ le coffret de 16 toques, il devrait prochainement s’implanter en gares et à l’aéroport Saint-Exupery. MC

Jeudi 27 septembre 2018