Fidèle à une tradition bien ancrée, Serfim (Travaux Publics, Environnement, T.I.C, Real Estate) organisait sa journée des cadres, en vue des échéances futures.
À quelques heures du week-end, l’heure n’était donc pas à la décompression, mais bien à la réflexion pour les cadres de Serfim, réunis dans l’enceinte du Palais de la  Bourse. D’autant que Guy Mathiolon PDG de Serfim leur avait, comme à son habitude, concocté un menu copieux dans le but de dresser les perspectives et les axes de développement du groupe. L’année 2017 a été exceptionnelle avec un chiffre d’affaire de 334 M€ (+ 37%), une implantation forte en Ile de France, un développement international dans le secteur de l’Industrie et plus de 2000 salariés.

Au-delà de la croissance, terme en vogue dans l’enceinte de la CCI, Guy Mathiolon en a profité pour récompenser les entreprises les plus méritantes sur le plan de la sécurité au travail, et pour présenter sa fille, Alexandra, nouvelle recrue du groupe à compter de mai 2018. Une dernière innovation pour Serfim, qui ne manque pas de s’intéresser aux récentes découvertes et aux start-ups locales, à l’image d’Ubleam, XP Digit et Dispatcher, exposées sous les projecteurs. MC

 Vendredi 30 mars 2018