Photos © Fabrice Schiff

Par Benjamin Solly                                                                      

Oublié du palmarès cannois,  le cinéaste espagnol Pedro Almodovar a reçu le 6e Prix Lumière à Lyon, berceau du cinéma, vendredi 17 octobre 2014. Festival ! 02 Sa Palme dort ? Pedro Almodovar n’en a cure. L’ébouriffé ibérique préfère les bobines aux dorures. Sous la présidence de Thierry Frémaux, le cinéaste a reçu le 6e prix Lumière. Sincère et authentique, l’homme est à l’image de sa conception du 7e Art. Succédant à Clint Eastwood, Milos Forman, Gérard Depardieu, Ken Loach et Quentin Tarantino au tableau d’honneur, le cœur du lauréat battait très fort à l’instant de recevoir son trophée des mains de la sublime Juliette Binoche.

03

Il faut reconnaître que le préambule de la cérémonie a été particulièrement émouvant. Ce sont tout d’abord Agnès Jaoui, Camélia Jordana et Miguel Poveda qui ont livré leur version des chansons de ses films. Ce sont ensuite Xavier Nolan, Tahar Rahim et Guillaume Gallienne qui ont partagé la lecture d’un texte écrit par Almodovar à la mort de sa mère. Le tout saupoudré d’hommages de ses acteurs fétiches comme Maria Paredes, Rossy de Palma et Elena Anaya depuis la scène, Pénélope Cruz et Antonio Banderas en vidéo.

04

« C’est ma Palme d’or », aurait même soufflé le castillan à l’oreille de Thierry Frémaux après avoir reçu son prix. Du grand Pedro, qui a visiblement apprécié le format du Festival Lumière.  « Cette complicité avec les spectateurs est un miracle », jubilait-il dès le lendemain lors d’une conférence de presse.

05

La projection diapos, c’est maintenant !


Page suivante


Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-
11
-
12
-
13
-
14
-
15
-
16
-
17
-
18
-
19
-
20
-
21
-
22
-
23
-
24
-
25
-
26
-
27
-