Par Morgan Couturier

Il était attendu, plus encore que les années précédentes, par sa corrélation avec les 150 ans du 6e arrondissement. Le numéro spécial sur l’avenue Foch s’est dévoilé en avant-première aux Terrasses du Pond, privatisées pour l’occasion.

« Vivons heureux, vivons cachés ». La maxime n’est plus de mise dans la prestigieuse avenue Foch. À l’heure d’en dévoiler ses secrets et d’éclairer ses parts d’ombre que nous sommes les seuls à explorer, nombreux furent les résidents à quitter leur cocon pour découvrir le résultat de nos investigations, après nous avoir très élégamment ouvert leurs portes.

De fait, sur la terrasse du Café du Pond, où Aurélien et Mika hébergeaient déjà les premiers numéros, les exemplaires se sont envolés à vitesse grand V, une fois ficelés le mot d’accueil du maire du 6ème  Pascal Blache, les discours du directeur du journal Nicolas Winckler (rendant hommage au prince Albert) et de Marc Engelhard (directeur de la rédaction) qui a célébré – entre deux piques à destination de Gérard Collomb – « l’hymne à la diversité architecturale » symbolisée par l’ancienne avenue de Noailles. Pas rassasiés pour un sou, les équipiers de Lyon People repartent vers de nouvelles enquêtes. La place des Jacobins l’an prochain, avant de relever le défi de Caluire-et-Cuire en deux ans. L’histoire n’attend pas.

Merci aux partenaires de la soirée : Café du Pond, Champagne Mumm, Euro Sono, Jours de Printemps

Café du Pond
Mercredi 7 juin 2017