Par Jean-Marie Nauleau

Par toutes les couleurs de l’arc en ciel, nous sommes passés… Séquence frisson au Matmut Stadium de Gerland, samedi 11 mars, pour la réception des rugbymen parisiens dans un stade empreint d’une féminité inhabituelle.

Une rencontre qu’il ne fallait rater sous aucun prétexte et qui aura fait vivre aux 12 649 spectateurs présents les émotions les plus intenses depuis le début de la saison. En effet, à l’heure de jeu, Paris mène 33 à 17, quand subitement la mêlée lyonnaise se met en marche avant, pour dominer outrageusement celle de Paris, au point d’inscrire 18 points en seconde mi-temps et de l’emporter 35 à 33.

Une victoire à l’arraché qui permet au LOU d’envisager plus sereinement son maintien en Top 14. C’est en effet avec 14 points sur ses poursuivants Grenoble et Bayonne que le club aborde la dernière ligne droite de la saison. Nos costauds ont pu compter sur les applaudissements et les cris des nombreuses supportrices emmenées par Fanny Dumarty, capitaine des « Louves », l’équipe féminine du club. Les femmes aiment le LOU et le font savoir.

Samedi 11 mars 2017

Enregistrer