01.jpg Photos © Saby Maviel et Julien Smati

 

Remplaçant en début de partie, Yoann Gourcuff a donné la victoire à Lyon aux dépens d’une équipe de Montpellier qui peut nourrir des regrets à la dernière minute du temps réglementaire (3-2), mercredi 27 avril 2011 à Gerland au terme d’un match à rebondissements de la 32e journée de Ligue 1.

 

02.jpg L’OL fait une belle opération en consolidant sa 3e place avec trois points d’avance sur Paris mais reste à cinq longueurs de Marseille, nouveau leader, et à quatre de Lille, 2e. Montpellier reste 10e. Tout juste entré en jeu à la 87e minute à la place de Bafétimbi Gomis, Gourcuff, très critiqué ces derniers mois pour son peu d’influence sur le jeu et les résultats de l’équipe lyonnaise, a repris une passe de la tête de Lisandro Lopez à la réception d’un centre de Kim Källström (90). Cinq minutes plus tôt, Souleymane Camara venait pourtant d’égaliser pour Montpellier en reprenant un tir de Bengali Koita repoussé par Hugo Lloris à la suite d’un ballon bêtement perdu par Jimmy Briand (2-2, 85). Le Brésilien Honorato Ederson avait auparavant ouvert la marque pour l’Olympique lyonnais d’un tir dans la lucarne que ne pouvait saisir le gardien Geoffrey Jourdren (23). Montpellier a égalisé peu après par Olivier Giroud qui profitait d’une mauvaise appréciation de Dejan Lovren sur un ballon en profondeur de Marco Estrada pour fusiller Hugo Lloris (29). Lyon a repris l’avantage en seconde période avec un but de Lisandro qui reprenait une passe de Bafétimbi Gomis après une mauvaise relance de Mapou Yanga-Mbiwa sur Maxime Gonalons (55).

 

03.jpg Avec Ederson, préféré à Gourcuff, aux côtés du défenseur Cris, lequel a remplacé rapidement Jérémy Toulalan blessé au genou gauche (9), l’OL a une nouvelle fois changé de dispositif, évoluant cette fois en 4-4-2 mais sans pour autant dominer pleinement son sujet notamment dans la récupération du ballon. Les Lyonnais ont néanmoins eu des occasions avec un bon tir de Gonalons détourné par Jourdren (12) avant que Gomis ne rate la réception d’un centre de la gauche d’Aly Cissokho (17). Un tir de Gomis passait aussi de peu à côté (39) avant qu’un corner de Kim Källström sur lequel Jourdren manquait sa sortie était repoussé par Cyril Jeunechamp (45+1). En début de seconde période, Gomis ratait encore une belle opportunité après une passe d’Ederson (47). De leur côté, les Montpelliérains ont manqué de réussite et aurait pu gagner sans la malchance de Geoffrey Dernis dont deux tirs ont heurté la barre (45, 48).  En première période, Hasan Kabze poussait Lloris à la parade (8) alors qu’Estrada ratait le cadre à la conclusion d’une action collective qui avait mis hors de portée la défense lyonnaise (42). Après la mi-temps, un coup franc d’Estrada était encore détourné par Lloris (50). Dans les derniers instants, Giroud (90) et Camara (90+4) auraient pu encore égaliser pour les Montpelliérains.

La projection diapos, c’est maintenant !




Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-