Par Morgan Couturier

Le plan s’est déroulé sans accroc. Et même au-delà de leurs espérances. Le braquage du cinéma UGC Confluence a donné lieu à une cérémonie d’ouverture réussie pour les Mauvais Gones, prémices de trois soirées placées au plus près du grand banditisme.

Mercredi 21 mars, l’UGC Confluence s’est drapé aux couleurs des docks de San Pedro pour la soirée d’ouverture de ce deuxième festival dédié au grand banditisme. Une salle comble, des acteurs de choix et voilà le cinéma enfoui pendant « trois jours dans les bas-fonds du crime ». Le rêve d’Arnaud Thomas et Laura Thouroude a donc pris forme, aux sons des fusillades d’Usual Suspects, avec ce voyage initiatique « au cœur du cinéma de gangster ».

« Voir la salle pleine, si vous savez l’effet que ça me fait », s’est réjoui Keyser Arnaud, sosie lyonnais du redoutable Keyser Söze. D’autant que dans cette quête du public, ce dernier s’est allié de partenaires et d’ambassadeurs de renom à l’image du commissaire Michel Neyret et du réalisateur Olivier Marchal, parrain de cette deuxième édition. L’occasion d’en savoir plus sur le projet de film qui unit les deux hommes…

 Mercredi 21 mars 2018