Photos © Fabrice Schiff

Par Benjamin Solly

Près de 300 habitants de Sainte Foy, de la Mulatière, de Lyon et d’ailleurs ont répondu présent à l’invitation de Lyon People qui fêtait en grande pompe la sortie de son numéro de juin 2013, consacré au patrimoine de la paroisse de Sainte-Foy.

02

244 pages dont 170 consacrées aux joyaux fidésiens et mulatins, 110 maisons chroniquées, une dizaine de rédacteurs, historiens et journalistes sur le pied de guerre pendant une année complète. Les chiffres qui entourent ce numéro spécial donnent le vertige. Un vertige. C’est à peu près la sensation que nous avons eu en visitant la magnifique chapelle de l’ancien séminaire Saint-Irénée qui a accueilli cette soirée pas comme les autres. « C’est ici que nous ferons le lancement du magazine » , prédisait déjà Marco lors de son premier passage. Promesse tenue, pour la plus grande joie de Patricia Bizeau et Eric Verrax (Groupe Anabase) qui redonnent vie au lieu, et que Lyon People aura porté sur les fonts baptismaux de sa nouvelle destinée évènementielle.

03

Il est 18h50 et les premiers invités se pressent auprès des deux gardiennes des listes Vérane et Léna. « Les pythies du temple » , me souffle un voisin taquin. Bracelets pour tout le monde ! Parmi les premiers arrivés, le maire de Sainte-Foy Michel Chapas, suivi de peu par le centriste Cyrile Isaac-Sibille et son épouse. A quelques mois des municipales, on se salue diplomatiquement. Christian Boiron a chaussé ses New Balance.  Jean-François Savoye (Ema Com) et Franck Girardet (Invefi Lyon) se filent le train. Francky a fait fort pour l’occasion : baskets (sans lacets), chemise (sans cravate). Swaggy boy ! Dès l’entrée de la chapelle, Marco et Nico jouent les escortes, raccords jusque dans le choix du costard. Noir évidemment, simplement réhaussé d’une petite pochette blanche et d’une cravate Burberry. Grande classe, les jumeaux !

04

Vient le temps des discours. Après un propos liminaire de Nico et Marco – respectant à la lettre le protocole en égrenant noms et fonctions dans le bon ordre sous le regard admiratif de Béryl Maillard – le docteur Moreteau s’avance au lutrin. Cet octogénaire attachant, mémoire vive du patrimoine fidésien, préside l’association La Fontanière , qui œuvre pour la préservation des trésors de Ste-Foy et de la Mulatière. Il est le premier à avoir ouvert ses portes – et fait bénéficier de son entregent – à Lyon People en juin 2012. A l’époque, tous n’avaient pourtant qu’une phrase en bouche : « Les Fidésiens ne vous ouvriront jamais leur maison. » Alors Doc, de la part de toute l’équipe, un immense merci. Ainsi qu’à la Ville de Sainte Foy et à la centaine de familles qui ont participé à cette aventure.

05

Michel Chapas s’est ensuite plié à l’exercice oratoire avec talent. Avant de libérer le lutrin à Marco, de retour pour une deuxième fournée plus épicée. Rétro-projetées derrière l’orateur, les photos de l’aventure Ste-Foy, les vues du ciel de la ville, la fessée de Nico à Marco (sous le regard horrifiée de la comtesse…) Quelques mots plein d’émotions, avant que Marco ne se mue en Julien Lepers pour un « Question pour un Champion » spécial Ste-Foy. Jingles et bruit de buzzer inside ! Jean-Louis Maïer et Maxime Caminale font la course en tête, mais ne repartiront pas avec une encyclopédie en 25 volumes sur « L’Art de la Poterie chez les Etrusques ». Ouf !

06

Et notre Marco, pas décontenancé pour deux sous, d’interpeler les élus sur l’avenir du patrimoine de Ste-Foy et de La Mulatière. « Nous serons vigilants ! », tonne-t-il. A ma droite, Françoise Petit et Jean-Marc Requien s’amusent de l’irrévérencieuse saillie de leur poulain. « Il finira en politique ! », glisse un Jean-Marc faussement désespéré, le rasoir en berne. « Il est bon ! », continue Françoise. Au menu du polisson réquisitoire, l’avenir du domaine de la Bachasse et de sa conciergerie. « Rassurez-vous, la maison de gardiens a été reprise par Habitat et Humaniste, qui ne la détruira pas mais y logera un couple », recadre Gilles Assi, 1er adjoint au maire de Sainte-Foy en charge de l’Urbanisme et candidat aux municipales fidésiennes en 2014. Gare au Marco, Gilles ! Il sera en veille. Notamment auprès de Guy Barret, maire de La Mulatière, sur le devenir du fief des Brac de la Perrière, de l’ancienne propriété du docteur Pravaz et sur la reconstruction du pavillon de la Mère Guy.

07

Place à la distribution du numéro. 500 exemplaires rapatriés de l’imprimerie Chirat par Bruce spécialement pour l’occasion. Et deux par personnes, pas plus ! En quelques minutes, les stocks sont épuisés. Tout comme ceux de Taittinger. Près de 60 magnums éclusés, sans compter les quilles de Côtes de Provence Rosé de la maison Peyrassol. Aux manettes du buffet, Jean-Paul Pignol, évidemment. Mais laissons de côté les mots, places aux images.

Remerciements : Chapelle de Sainte Foy ; Domaine Lyon Saint-Joseph ; Champagne Taittinger ; Rhône-Alpes Distribution ; Maison Peyrassol ; Euro Sono ; Pignol traiteur ; Jours de Printemps ; Lyon Voituriers Services

La projection diapos, c’est maintenant !


Page suivante


Introduction -
1
-
2
-
3
-
4
-
5
-
6
-
7
-
8
-
9
-
10
-
11
-
12
-
13
-
14
-
15
-
16
-
17
-
18
-
19
-
20
-
21
-
22
-
23
-
24
-
25
-
26
-
27
-
28
-
29
-
30
-