La société de gestion de portefeuille poursuit sa croissance soutenue entamée depuis deux ans. Mieux, AMDG a programmé la création d’un troisième fonds d’investissement.

« Vous êtes ici chez vous », interpellait la décoration de l’Embarcadère et manifestement, cet apparat ne pouvait mieux tomber que pour cette soirée organisée par AMDG, la société de gestion de portefeuille, dont l’influence se veut de plus en plus grandissante dans l’immobilier lyonnais. La récente acquisition de deux immeubles, l’un dans la rue Garibaldi, l’autre sur le quai Saint-Vincent, en est la preuve concrète.

AMDG ne cesse de croître dans le sillage de sa présidente Vanessa Rousset et d’une « équipe chevronnée à la gestion d’actifs », dixit le directeur général, Robert Mancini. Conséquence directe, AMDG structure le lancement d’un troisième fonds d’investissement, dédié à la location meublée, quatre mois après le lancement d’un deuxième fonds d’investissement lié lui, à des opérations d’achat-revente avec création de valeur.

Deux ans après sa création, la société lyonnaise semble donc suivre les diktats d’une autre société bien connue : « le meilleur sinon rien ».

Mercredi 13 février 2019